AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 


 

Intrigue n°1 : Arrivée des Elèves Etrangers [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Auteur
Message
Messages : 270
Date d'inscription : 23/09/2012
Localisation : Dans son bureau

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Mêlé
Baguette Magique: Baguette de Sureau, Relique de la Mort
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Albus Dumbledore
Gryffondor
MessageSujet: Intrigue n°1 : Arrivée des Elèves Etrangers [libre]   Mer 24 Oct - 2:13

Arrivée des Elèves Etrangers
Dimanche 2 Octobre 1994


    Tous les élèves et professeurs de Poudlard étaient réunis dans le hall du château. Le professeur Dumbledore se tenait bien droit devant l'assemblée silencieuse des garçons et filles de tout âge, bien soignés dans leur uniforme foncé aux cravates rayées aux couleurs de leur maison.

    Ils attendaient en silence, scrutant l'immensité du parc dans l'obscurité de la nuit tombante. Personne ne savait où poser le regard. Ils attendaient, c'était tout. Les plus jeunes se tournaient vers les professeurs pour trouver un indice sur ce qui allait se produire. Les anciens semblaient à la fois blasés et renfrognés. En vérité, comme les petits, ils étaient impatients de voir comment ils allaient arriver.

    Car après presque un mois d'attente depuis le discours de Dumbledore qui annonçait la venue des délégations de Beauxbâtons et Durmstrang, il était enfin le jour où les élèves étrangers arriveraient avec leurs professeurs.

    Les questions fusaient dans la foule. A quoi ressemblait-il ? Etait-il vrai que l'Académie Beauxbâtons ne comptaient que des filles ? Et l'Institut Durmstrang que des garçons ? Comme le disait la rumeur, Viktor Krum, l'attrapeur de Bulgarie était-il encore étudiant à Durmstrang ? Ferait-il partie de la délégation ?

    Et puis d'où venaient-ils ? On savait que Beauxbâtons se trouvait en France dans un magnifique château, mais sa localisation était secrète tout comme Poudlard. Pour Durmstrang, la forteresse noire se trouvait au coeur des pays d'Europe de l'Est mais personne ne connaissait ne serait-ce que le pays où elle était implantée.

    Bientôt, un hurlement suraigu fendit la foule. Nigel, un élève de première année de Gryffondor pointait le ciel, la bouche béante en poussant des petits cris. Tout le monde se tourna dans la direction de sa petite paume et un "oh" ébahi s'éleva de l'assistance.

    En effet, à travers le ciel étoilé, se détachait une énorme sphère opalescente qui grandissait à mesure qu'elle se rapprochait. En plissant les yeux, chacun apercevait finalement un carrosse pastel tirés par d'énorme chevaux ailés.

    Finalement, le carrosse scintillant atterrit au milieu du parc, près de la cabane de Hagrid où attendait -ils ne l'avaient pas remarqués avant- un enclos immense avec des abreuvoirs fumants. Puis alors que sortaient par horde des filles de seize dix sept ans dans des uniformes bleu pâle légers et volubiles, des bruits de bulles émergèrent du lac.

    Les élèves quittèrent à regret du regard les filles de Beauxbâtons pour se fixer sur l'étendue d'ordinaire lisse et noire des eaux du lac. Les berges étaient secouées de vagues et le rivage était submergé de flots, comme si le lac débordait.

    Soudain, trois immenses mats sortirent de l'eau, fendant la surface accompagnés de leurs voiles noires gigantesque, tendues par des cordages solides aux noeux compliqués. Émergea enfin un voilier sombre dont la coque humide se stabilisait alors que les remous se dissipaient progressivement.

    Alors que les filles de Beauxbâtons se trouvaient à présent sous le parapet en face des élèves de Poudlard, les garçons de Durmstrang sortirent de leur vaisseau, vêtu de cape de fourrure rouges et de bâtons sculptés. Des toques de fourrure recouvraient leurs têtes pour les protéger du froid glacial de leur pays.

    Tous marchèrent vers le hall du château et lorsqu'ils rejoignirent le groupe déjà conséquent, les trois académies se jaugèrent un moment avant que Dumbledore s'avance d'un pas, les bras grands ouverts. S'approchèrent un petit sorcier au bouc tressé et aux cheveux longs, et une immense sorcière à la robe mauve, couverte de bijoux.

    "Madame Maxime, Igor, bienvenue à Poudlard. Je vous souhaite la bienvenue dans notre château qui vous accueillera avec l'hospitalité chaleureuse des foyers anglais. Puisse votre séjour parmi nous vous ravir et peut être garderez vous un souvenir agréable de ce voyage. Je vous en pris, entrez"


    Les portes du château s'ouvrir et lentement, toute la foule se mit en marche. Poudlard suivait Dumbledore comme un seul homme, marchant avec la fierté d'hôtes distingués. Derrière, Olympe Maxime mena ses filles avec la discipline et la grâce de l'accadémie Beauxbâtons. Enfin, Igor Karkaroff ferma la marche avec ses garçons venant du nord, représentant l'institut Durmstrang.

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire


Messages : 72
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Salle Commune de Serpentard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Blaise Zabini
Serpentard
MessageSujet: Re: Intrigue n°1 : Arrivée des Elèves Etrangers [libre]   Lun 24 Déc - 15:06


Dumbledore avait convoqué tous le monde pour l'arrivée tant attendue des élèves de Beauxbâtons et Durmstrang. Le soir même, l'ouverture du Tournoi serait déclarée et tout le monde saura enfin ce qui sera établi en matière de réglementation pour éviter les débordements des siècles passés. Blaise n'était pas particulièrement impatient parce qu'il ne comprenait pas franchement l'intérêt de ce genre de compétition, à part foutre un peu plus la merde entre les différentes académies de magie.

En plus, il ne comptait même pas participer. Ce n'était pas comme si ce genre de tournoi avait un quelconque sens à leur niveau. De toute façon, la vie de Blaise était bien assez trépidante au quotidien, à gérer Draco qui s'embarquait dangereusement sur une pente très glissante et le retour probable d'un certain mage noir qui faisait trembler toute l'école depuis la publication de ce foutu article. Et puis, Croupton serait présent ce soir, qui sait ce qu'il pourrait ajouter à ce sujet ...

Non vraiment ce n'était pas quelque chose pour lui. Par contre, il était très impatient de voir arriver les élèves étrangers et surtout de voir à quoi ils ressembleraient. La rumeur disait que les Durmstrang étaient tous des mecs, et enveloppés dans des uniformes écarlates, recouvert de fourrure. Forcément, pour un mec au sang chaud comme l'îlien, il était difficile de résister à l'image rassurante de ces slaves venus du froid.

Blaise en frissonnait. Non pas d'excitation anticipée mais plutôt de froid car il faisait un bon moment que le tout Poudlard était rassemblé dehors devant les portes du Hall sans qu'il ne se passe rien. Ils attendaient ils ne savaient trop quoi. Blaise bavardait alors avec Draco pour passer le temps.

"Je crois que pour me réchauffer, je vais me faire un beau gars de Durmstrang. Je lui sauterais dessus dès qu'il arrive en prétextant que c'est comme ça qu'on accueille les invités en Angleterre ! Avec un peu de culot je suis sur que ça peut marcher ! Dray ! Tu m'écoute quand je te parle ? Non évidement, toujours entrain de mater Potter, c'est sur qu'il est bien plus intéressant que moi ! Et après tu oseras me dire que tu as pas un sérieux problème avec ce type, hun ? "


Mais bientôt, un bruissement se décupla dans la foule et le cri d'un premier année fut bientôt relayé par toute la masse grouillante des élèves qui levaient les yeux. Les Beauxbâtons arrivaient par la voie des airs, un espèce de carrosse à la Cendrillon qui finit par atterrir dans le parc.

Toute une bande de pétasse en tenue de satin bleu débarquèrent encadrer par une immense bonne femme qui flanquait la frousse à Blaise. Elle avait la même expression tyrannique que sa grand-mère mais mesurait le double voir le triple de sa taille.

Puis enfin les Durmstrang arrivèrent. Là ce fut nettement plus intéressant pour Blaise qui se plut à regarder jaillir des flots calmes du lac, les trois mats du gigantesque bateau des slaves. Il les détailla un par un quand ils sortirent par la passerelle et fut abasourdi en reconnaissant l'un d'entre eux.

"Putain de merde Dray ! Dis moi pas que c'est pas vrai ! C'est bien Viktor Krum que je vois sortir de ce putain de bateau ?"


Blaise était absolument stupéfait. S'il s'attendait à ce que son joueur de Quidditch fétiche soit encore scolarisé ! Il jeta un coup d'oeil dans la foule et lança un petit signe de la main à Justin qui semblait aussi enthousiaste que lui. Il se risqua du côté de Weasley qui trépignait littéralement !

Pour sur, ce tournoi devenait tout de suite beaucoup plus intéressant à ses yeux !

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 85
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Gryffondor

Feuille de personnage
Statut du Sang: Née Moldue.
Baguette Magique: 27 Cm, Bois de Vigne et Ventricule de Coeur de Dragon.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Hermione J. Granger
Gryffondor
MessageSujet: Re: Intrigue n°1 : Arrivée des Elèves Etrangers [libre]   Sam 29 Déc - 12:17


Tout le monde avait été réuni dans le Hall d'Entrée au lieu d'être guidé vers la Grande Salle où un festin aurait dû attendre les élèves et les professeurs. Dans le calme, ils semblaient attendre quelque chose dont il ignorait mais que seul le chef d'orchestre de cette assemblée, Dumbledore en avait l'idée. Alors, certains spéculaient leurs propres suggestions dans des murmures discrets et observaient un peu partout comme s'il fallait chercher des changements dans le décor tandis que d'autres préféraient attendre que cela se passe plutôt que de se prendre la tête avec ce genre de choses.

Hermione, elle, témoignait une fois de plus de la curiosité vis à vis de la situation mais elle gardait comme toujours ses interrogations pour elle-même. Elle avait pensé à certaines choses toutes en rapport avec le Tournoi des Trois Sorciers. Il n'y avait que cela au plein centre de l'année scolaire de toute façon. Qu'osaient espérer attendre d'autre tous ces élèves ? Mais bientôt, ces mêmes élèves commençaient à comprendre un peu mieux et certains évoquaient encore et encore les rumeurs que tout le monde connaissaient déjà. Les fans de Quidditch prônaient l'arrivée de Viktor Krum qui, à ce qui paraîssait, faisait parti de l'académie de Durmstrang. D'un autre côté, les garçons semblaient ricaner doucement sur le fait qu'il n'y avait que des filles à Beauxbâtons. En ce qui concerne Hermione, ce genre de choses ne lui faisaient ni chaud ni froid. Elle était sans doute curieuse de connaître les façons de faire et la culture de ces élèves qui ne venaient pas de l'Angleterre mais s'il s'agissait de vénérer les talents d'un joueur de Quidditch, elle disait non. Quoi qu'il en soit, au bout d'un moment, tous purent avoir la confirmation de leurs suppositions. Presque comme une mélodie où s'harmonisait les notes, le carrosse d'une majestuosité et d'une légèreté sans égales se fit visible aux yeux de tous, notamment par la réaction vive du petit Nigel. Ce fut un beau spectacle.

Le carrosse caressait doucement les nuages et semblaient être transportés par le zéphyr qui venait du sud. Les chevaux ne manquaient d'aucune grâce et nombreuses furent les filles à louanger ces braves bêtes qui étaient aussi belles que fortes. Puis peu après, de l'écume s'échappa de la surface du Lac Noir et toute l'attention du Carosse de Beauxbâtons fut détournée sur ce qui se produisait dans l'eau. Bientôt, des vagues de plus en plus grandes vinrent secouer les berges et signifiaient que quelque chose de colossal allait émerger de l'eau. Trois mats, suivis de voiles noires firent leur apparition sous les yeux émerveillés des étudiants de Poudlard qui ne cessait d'observer ce spectacle qui leur était offert. Et quand les élèves des deux autres académies sortirent de leur moyen de transport en balayant curieusement le paysage du regard, ils finirent par se repérer un peu plus dans ce nouvel environnement et montèrent les premières marches qui menaient au Hall d'Entrée.

Les premières exclamations se firent rapidement entendre notamment par la beauté qui émanait des jeunes filles françaises qui ressemblaient à s'y méprendre à des Vélanes. Les autres, ne cachaient pas leur excitation d'apercevoir Viktor Krum d'un peu plus près. Hermione le fixait dans le calme, ne sachant pas si elle pouvait l'apprécier autant que ses amis ou pas. A première vue, il avait l'air d'être un élève normal même si sa célébrité de joueur de Quidditch le poursuivait. Elle aurait tendance à ne le juger que par cela et pourtant, l'expression si calme et dure lisible sur son visage lui faisait croire qu'il n'était peut-être pas que cela. Mais, pour le moment, elle préférait ne pas trop se faire d'idées ; il était possible qu'il désirait simplement se donner un genre. Il était difficile de ne pas vanter ses talents et sa popularité dans un milieu pareil.

Puis, le professeur Dumbledore s'adressa aux deux autres directeurs. Il y avait une femme qui s'appelait Maxime et qui était d'une très grande taille... supérieure à la normale. Hermione pensa tout de suite à Hagrid et imaginait bien ce que pourrait donner une rencontre entre elle et lui. Peut-être était-elle une demi-géante, qui sait ? Le dénommé Igor Kakaroff, quant à lui, avait un air assez effrayant et qui ne donnait pas immédiatement confiance. Pourtant, il avait la carrure d'un directeur d'une académie de réputation sinistre comme Durmstrang. Hermione avait lu des choses là-dessus et même si de nos jours, elle doutait que la magie noire soit présente là-bas, cette école n'avait pas eu un joli passé avec tous ces mages noirs qui avaient étudié là-bas.

Quoi qu'il en soit, elle ne se fit aucun jugement et préférait rester avec son fidèle scepticisme. En compagnie de ses camarades, elle suivait Dumbledore dans une marche droite et presque organisée.






« J'espère que vous êtes contents de vous. On aurait pu se faire tuer, ou pire, être renvoyés. »
Messages : 26
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Né-Moldu
Baguette Magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Justin Finch-Fletchey
Poufsouffle
MessageSujet: Re: Intrigue n°1 : Arrivée des Elèves Etrangers [libre]   Jeu 28 Fév - 21:05



Une effervescence curieuse était née au milieu du Hall, en même temps que grouillait l'ensemble du corps professoral et les centaines d'élèves tous impeccablement vêtus de leur uniforme, qu'ils avaient davantage soigné en ce jour ... spécial.

Justin était accompagné de ses camarades de Poufsouffle, et formaient un petit cercle jaune et noir autour de l'immensité sombre des uniformes. De petites agitations par ci et par là troublaient momentanément la patience des élèves, qui était mise à rude épreuve. Personne ne savait à quoi s'attendre, ni ce qui allait se passer. On parlait de l'arrivée des différentes académies de magie, concurrentes dans le Tournoi des Trois Sorciers. Et, à ce propos, les rumeurs les plus folles couraient de bouche en bouche, d'oreilles à oreilles, comme un bruissement du vent qui se propage à un rythme foudroyant à travers les arbres et leurs feuillages.

On entendait dire que Viktor Krum allait venir dans Poudlard, étant scolarisé à Durmstrang. Pour Justin, c'était sûrement l'une de ses informations qu'on trouve dans les journaux people du monde sorcier, truffés de fausses informations et mensonges. Pour Justin, c'était presque navrant que de telles personnes puissent ainsi s'imaginer de telles choses, et pourtant elles y croyaient. D'autres avançaient aussi que l'Académie de Beauxbâtons n'était destinée qu'aux filles, ce qui déchaînaient les espoirs, certes faux, des nombreux élèves masculins.

Et puis un cri perçant d'un élève transperça les tympans des nombreux élèves agglutinés autour du petit Nigel, qui montrait puérilement, à l'aide de son petit index tendu vers l'immensité bleue, une masse noire, brillante, qui grossissait progressivement.

Tous les regards, ceux des professeurs y compris, s'étaient tournés vers la calèche, qu'on put identifier une fois que les chevaux ailés étaient discernables dans le ciel. Des "oh" interminables et nombreux s'élevèrent de la foule, et des applaudissements enjoués claquaient dans les mains des sorciers de Poudlard. Alors que la calèche, sur laquelle l'enseigne des Beauxbâtons était étalée, atterrissait près de la Cabane de Hagrid, qui, au passage, avait été spécialement aménagé, avec un enclos spécialement dédié aux cheveaux étranges et ailés, qui avaient sans doute fait un long périple depuis la France.

Alors que Justin observait des lignes ordonnées de jeunes filles, serrées dans leurs tailleurs ou robes en soie bleu, dans les cheveux recouvraient les épaules fines, Justin sentit un coup de coude discret. C'était Ernie MacMillan, qui montrait admirativement tois mâts majestueux qui sortaient du Lac Noir, pour enfin laisser place à un immense navire en bois. D'autres exclamations s'élevaient, alors que déjà certains élèves descendaient de l'immense bateau. Et, de loin, personne ne pouvait se douter que le solide gaillard, qui portait sur son uniforme écarlate d'épais manteaux en fourrure, n'était autre que Viktor Krum. Déjà, la rumeur vérifiée se répandait encore plus rapidement dans la foule compactée, et une agitation redoublée s'emparait des nombreux élèves de Poudlard. Hannah proposait déjà de s'approcher davantage des deux nouvelles académies, de leur chez-eux et de leurs membres.

Toute la troupe de Poufsouffles se retourna donc. Justin y compris. aussi. Ayant fait volte-face, il se retrouva face à face avec un métis, au sourire endiablant et éclatant. Il lui souriait, tout en lui lâchant un petit geste de la main, amicalement. Justin ne put s'empêcher d'étirer un sourire complice, discret. Il leva furtivement sa main en l'air, main qui fut vite attrapée par celle de Susan, qui l'entraîna avec vigueur dans la foule. Elle ne tenait pas à ce que la troupe soit divisée.

Traîné, Justin regarda le visage du métis disparaître derrière d'autres visages, bien moins appréciés du Poufsouffle ... Mais il finirait bien par le revoir, non ? Même si Poudlard comptait plusieurs centaines d'élèves en plus, Justin finirait bien par revoir son ami. Il le savait.

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Justin Finch-Fletchey
Quatrième Année
Poufsouffle
"Expérience est le nom que donne l'Homme à ses erreurs"
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Intrigue n°1 : Arrivée des Elèves Etrangers [libre]   



 

Intrigue n°1 : Arrivée des Elèves Etrangers [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1




 Sujets similaires

-
» la licorne arrivé au temple du scorpion.(libre)
» Arrivé et déjà oublié? (Libre)
» L'arrivée du Loup-Garou [libre]
» Une nouvelle arrivée chez les gryffondor [libre]
» Arrivé de Boule de sable (libre pour le clan)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Match the Power :: Poudlard :: Rez de Chaussée :: Hall d'Entrée-




Ihatsuimg src="http://i10.servimg.com/u/f10/17/97/51/36/210.jpg">