AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 


 

La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Auteur
Message
Messages : 72
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 36
Localisation : Salle Commune de Serpentard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Blaise Zabini
Serpentard
MessageSujet: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   Mer 14 Nov - 14:43

La Tête dans les Etoiles
13 Septembre 1994


    Blaise était bouleversé. Ce qui s'était produit en cours de Potion le retournait encore et il n'était surement pas prêt de s'en remettre. Draco avait pété les plombs. Au sens propre du terme, Blaise croyait sérieusement qu'il s'était passé quelque chose au niveau neurologique pour qu'il craque comme cela.

    Sa querelle avec Potter avait toujours été plus ou moins pimentée de bagarres et d'altercations physiques, mais cette fois s'en était trop. Vraiment. Déjà la veille de la rentrée, Draco et Potter avaient fini Merlin seul savait où et étaient revenus couverts d'ecchymoses et bien amochés. Blaise avait eu beau hurler sur le blond, rien ne parvenait à lui faire entendre raison.

    Il était comme bloqué sur Potter, obnubilé serait le terme exacte. Il était obsédé par lui, le cherchait dans les couloirs, grognait à chaque fois qu'il l'apercevait et à présent ça ? Le métis ne comprenait pas ce qui s'était produit entre eux pour que Draco pète à ce point là un boulon.

    En plein cours commun de potion avec les Gryffondor, après une remarque certes désobligeante de Potter qui avait fait rire tous ses comparses et humiliée Draco, celui-ci avait carrément perdu la raison et s'était levé pour lui coller une droite. Evidemment, avec Snape dans la pièce et une vingtaine de témoins, même la plus étroite des relations entre le parrain et son filleul n'aurait pu empêcher le professeur de potions de les mettre tout deux en retenue.

    Les deux avaient donc fini le cours à l'infirmerie pour Potter qui avait surement le nez cassé et dans le bureau de Snape pour Draco. Finalement, quand la sonnerie avait retentit, Blaise avait vu revenir Draco qui restait en retenue dans le cachot, présentement rejoint par un Potter à la mine sombre.

    Sachant que Snape ne les lâcheraient pas tant qu'il n'estimerait pas les avoir tout deux fait payer leur comportement, Blaise ne se fit pas d'illusions sur un retour potentiel de Draco pour le dîner. De toute manière, les Serpentard avaient cours d'Astronomie à vingt deux heures, aussi le métis décida d'aller manger en compagnie de Pansy et des autres.

    Après avoir englouti son ragoût de pomme de terre et sa saucisse, et planquer une part de tarte dans son sac, il salua tout le monde avant de monter directement en Salle des Cartes. Les cours d'astronomie commençaient toujours par une heure en Salle des Cartes pour travailler la théorie, puis s'achevait par une heure de pratique dans l'Observatoire.

    Blaise grimpa péniblement les étages jusqu'à la Tour d'Astronomie et bifurqua en direction des salles de cours qui s'opposaient à la plateforme tout en haut de la Tour où tout le monde pouvait se rendre pour observer la vue. Mais lorsqu'il arriva dans le couloir avant les deux salles face à face, il trouva, assis par terre, un livre sur les genoux, un Poufsouffle de Quatrième année.

    En effet, le cours était commun entre Serpentard et Poufsouffle, et Justin Finch-Flechtey, car c'était lui qui se trouvait là, devait, comme Blaise, être venu en avance pour être un peu seul à réfléchir. Quelle aubaine ! Dire que le métis avait voulu se montrer studieux pour une fois, et être présent longuement à l'avance en cours !

    Tranquillement, il s'installa contre un mur en face du jaune et noir qui haussa un sourcil en levant la tête de son livre tant il faisait de boucan. Ouai, c'est vrai que Blaise n'était pas franchement du genre discret. Il attrapa finalement son sac et se mit à dévorer avec appétit ses parts de tarte soigneusement rangées dans du papier absorbant.

    La bouche pleine, il interpella le garçon près de lui. Il le salua d'un signe de tête et enchaîna, peu embarrassé par l'hypothèse de déranger le Poufsouffle dans sa lecture. Après tout, s'ils étaient là tous les deux, autant en profiter pour discuter. Blaise n'aimait pas le silence !

    " Hey Finch-Flecthey ! Comment ça va mon vieux ? Qu'est ce que tu lis donc là ?"


    Ils ne se connaissaient pas. D'ailleurs, ils ne s'étaient surement pratiquement jamais parlé. Bien sur, la familiarité dont Blaise faisait preuve pouvait toujours surprendre et décontenancer son interlocuteur, mais le métis prenait le risque. Il était incapable de ne pas se montrer aussi libéré, ce n'était pas lui.

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 26
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Né-Moldu
Baguette Magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Justin Finch-Fletchey
Poufsouffle
MessageSujet: Re: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   Dim 25 Nov - 11:22


C'était une journée habituelle, comme Justin les aimait. Bizarre, que des adolescents puissent apprécier la régularité, voire presque la monotonie. Mais pourtant, Justin était attaché à son train-train quotidien. Même s'il avait eu un passé douloureux, inhabituel et extraordinaire, Justin cherchait inlassablement la banalité. Après tout, personne, encore, ne savait l'incident dont il était l'élément déclencheur, l'accident meurtrier dont il est le bourreau.

Il devait se réfugier, à certains moments. C'était d'ailleurs vital, pour lui. Chaque jour était une nouvelle épreuve, baignée par une culpabilité corrosive qui le rongeait de l'intérieur. Et, être tourmenté par un évènement regrettable n'était pas une sensation plate, sans évolution, morne. C'était, en réalité, exponentiel, et croissant, en fonction des jours. Justin s'était rendu compte, ce matin même, que la date fatidique et douloureuse approchait à grand pas. Ils approchaient du 16, jour où ... Martin disparut.

Lorsque la pression était trop grande, que cette responsabilité, qui ne le quitterait plus jamais, pesait trop lourdement sur ses épaules, Justin se réfugiait, à l'abri des regards. Après tout, tout le monde avait besoin de se poser, à un moment, pour réfléchir, et se concentrer. Il délaissait ainsi Hannah, Ernie et Megan, feignant une douleur fictive, ou encore une information manquante pour l'un de ses devoirs. Dans tous les cas, il parvenait toujours à finir seul.

Ce soir, c'était une recherche inattendue pour le cours d'Astronomie, qui l'avait arraché de son groupe de proches. Alors qu'il s'était assis dans la Salle des Cartes, après avoir gravi la petite centaine de marches pour arriver finalement dans l'espèce de bibliothèque miniature, entièrement destinée à la science des étoiles. Il s'allongea sur le parquet ciré, après avoir extirpé un épais volume de son sac, qu'il projetait de lire. Il appréciait ses moments de lecture, dans lesquels il est libre à vous de mener la suite de l'aventure écrite, ou bien de vous plonger dans vos réflexions personnelles. Après tout ce qu'il avait enduré, Justin cherchait à être le seul capitaine de son bateau, au'il mènerait à un naufrage seul, ou non. C'était pour lui un symbole de liberté, une sensation appréciée et légère.

Son livre moldu posé sur sa poitrine, en équilibre pour tenir tout seul, Justin lisait paisiblement, jusqu'au moment où des bruits de pas lourds, traînants, arrivèrent aux tympans du Poufsouffle, comprenant alors qu'il serait dérangé dans sa petite séance solennelle, qu'il voulait passer en toute intimité. Légèrement remonté et frustré, le Poufsouffle décida de poursuivre sa lecture, comme si de rien n'était. Peut-être irait-il tout de suite à l'Observatoire, qui sait ?

Seulement, le nouvel arrivant était de loin le plus bruyant de tous les élèves de Poudlard. Même trois cent hypogriffes ne faisaient pas plus de bruit que lui, qui ébranlait à chaque pas le plancher vernis. Le visage dissimulé par son livre, Justin ignorait qui manquait tant de discrétion. Il découvrit son visage, haussant un sourcil de mépris doux.

Devant lui s'était posé Blaise Zabini, un élève de Serpentard, et fidèle acolyte de Drago Malfoy. Justin ne lui avait jamais prêté attention, à vrai dire. Bien qu'il fût indiscret et exubérant, à première vue, Justin n'avait jamais fait attention au grand gaillard, musclé et large. Il l'observa, légèrement amusé, dévorer avidement sa part de gâteau qu'il avait enveloppée, et conservée du dîner, assurément. Le silence calfeutré fut momentanément couvert par les bruits de mastication du métis, qui bouleversaient légèrement le Poufsouffle. Il essaya, vainement, de se concentrer sur sa lecture, mais rien n'y fit. Il observa une nouvelle fois le métis, curieux. Il ne savait pas pour quelles raisons il se sentait attiré par une force mystique. Il ignorait si ses yeux flamboyants, son visage rond et presque enfantin, ou son caractère complètement décoincé étaient un appât, s'il cherchait à attirer quelques attentions ...

Le black demanda alors, la bouche encore pleine :

"Hey Finch-Fletchey ! Comment ça va mon vieux ? Qu'est ce que tu lis donc là ?"

Justin haussa encore davantage son sourcil droit, étonné d'être ainsi interpellé par un élève, pour qui il était encore qu'un simple inconnu. Il se redressa, comme s'il eût été invité à la faire par son interlocteur. Aussi, respectueux, il répondit :

"Salut ... Blaise, c'est ça ?"

Il ferma son livre d'un geste sec, et reprit :

"Ce livre ? Ça ne te plairait pas, c'est certain ..."

Devant le regard étonné du Serpentard, Justin compléta encore davantage sa réponse :

"Un livre moldu, si tu veux savoir ..."

Le Poufsouffle ne pouvait empêcher une frustration naître dans sa voix, et ses réactions. Après tout, il était bien, tout seul ...

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Justin Finch-Fletchey
Quatrième Année
Poufsouffle
"Expérience est le nom que donne l'Homme à ses erreurs"
Messages : 72
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 36
Localisation : Salle Commune de Serpentard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Blaise Zabini
Serpentard
MessageSujet: Re: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   Mar 11 Déc - 5:34


    Même s'il était plutôt évident que Blaise gênait ostensiblement le Poufsouffle qui lisait tranquillement, il n'en avait que faire. Après tout, sa compagnie restait plus sympathique que n'importe quel livre et la réticence du jaune et noir à lui offrir son attention ne fit qu'accroître son envie de le lui prouver.

    Justin, lorsqu'il consentit à lui répondre, lui expliqua qu'il lisait un livre moldu et que cela ne l'intéresserait surement pas. Blaise fronça les sourcils. Il était souvent confronté à ce genre de situations : comme il était le meilleur ami de Draco, tout le monde pensait systématiquement et sans même chercher à le connaitre, qu'il était pareil et partageait ses convictions.

    Or ce n'était absolument pas le cas. Et ceci avait le don de le mettre en rogne. Mais le Poufsouffle était tellement craquant avec sa bouille renfrognée que Blaise n'eut pas le coeur à être désagréable. Le sarcasme suffirait sans doute pour cette fois. Du moins, il espérait apprendre à connaitre le garçon pendant les quelques minutes qu'il partagerait, car c'était une expérience qu'il jugeait plutôt sympathique.

    Il aimait apprendre à connaitre des gens nouveaux et différents, c'était ce qu'il y avait d'enrichissant dans la vie, lui disait souvent sa grand-mère. Et puis, il avait à montrer bien plus que ce qui était sous entendu par sa naissance et sa répartition. Blaise n'était pas le genre à entrer dans un moule. Surtout pas ce genre de moule.

    "Tu serais surpris Finch-Fletchey ! Et après on dit que les Serpentard sont intolérants et qu'ils jugent les gens sans les connaitre ? Si j'étais un clone de Draco Malfoy, je pense que je ne t'aurais même pas adressé la parole, ou alors pour te traiter de Sang de Bourbe. Or je me suis montré poli envers toi et me suis intéressé à ce que tu faisais, je ne pense pas mérité si peu de considération. Si tu ne désire pas me parler davantage, tu es libre, mais ne m'offense pas à me prendre pour ce que je ne suis pas."


    Il le dit sérieusement mais sans agressivité, les yeux rivés dans ceux un peu brillant du Poufsouffle. Il voulait se faire comprendre et montrer sa bienveillance à travers ses prunelles noisettes. C'était souvent un sujet de discorde avec les autres de sa maison, mais Blaise était fier de sa différence, fier de ne pas appartenir à ce groupuscule de sang-purs aristocrates englués dans de sempiternelles traditions sans queue ni tête ni réel fondement.

    "Et puis ... ma grand-mère est fan d'auteurs de thrillers à succès, je connaîtrais peut être ce que tu lis ! Qu'est ce que c'est ?"


    Ajouta Blaise en se penchant un peu en avant pour essayer de percevoir la couverture. Il se serait bien levé pour se mettre à côté du jaune et noir pour rompre cette distance qu'il avait mis entre eux, mais il préférait attendre une réaction, car après tout s'il désirait qu'il cesse de l'importuner, Blaise s'en irait. Mais son instinct lui disait que ce n'était pas le souhait du Poufsouffle ... Et son instinct rarement se trompait !

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 26
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Né-Moldu
Baguette Magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Justin Finch-Fletchey
Poufsouffle
MessageSujet: Re: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   Dim 16 Déc - 10:04




Justin se replongea une nouvelle fois dans les lignes serrées de son bouquin, ses yeux parcourant, avec une grâce habituelle, la page noircie par l'écriture automatique des grandes imprimeries françaises, qu'il avait apporté de son séjour en France, quelques mois auparavant. Il eut à peine le temps de défiler deux nouvelles pages, que la voix grave du métis bouleversa à nouveau le silence paisible de la Salle des Cartes, auquel le Poufsouffle était attaché.

Finalement, il redressa son regard sur le visage du métis, qui expliquait, d'une manière presque solennelle, qui toucha particulièrement le jaune et noir, peu habitué à ce qu'un élève de la maison Serpentard puisse aussi bien s'avancer, et affirmer des propos tellement ... ouverts :

"Tu serais surpris Finch-Fletchey ! Et après on dit que les Serpentard sont intolérants et qu'ils jugent les gens sans les connaitre ? Si j'étais un clone de Draco Malfoy, je pense que je ne t'aurais même pas adressé la parole, ou alors pour te traiter de Sang de Bourbe. Or je me suis montré poli envers toi et me suis intéressé à ce que tu faisais, je ne pense pas mérité si peu de considération. Si tu ne désire pas me parler davantage, tu es libre, mais ne m'offense pas à me prendre pour ce que je ne suis pas."

Le Serpentard avait marqué un point, c'était certain. Aussi, au fond de lui-même, Justin sentait qu'il s'était adouci. Après tout, le métis avait gagné son attention, qui était souvent difficile d'arracher lorsqu'il était plongé dans ses ouvrages moldus, qu'il ramenait, à chaque rentrée, par dizaines dans ses bagages.

Il décida de l'observer quelques instants, histoire de s'assurer de la véracité de ses propos. Il était méfiant, et avait tous ses droits. Et puis, son expérience personnelle l'obligeait : trop souvent dupé, il avait pris pour habitude de s'assurer de toutes ses relations, qu'elles fussent prévues, ou inattendues. Seulement, à son grand étonnement, il ne vit pas l'air fourbe, amusé et vicieux, habituel aux Serpentards. Non non, vraiment. C'était un aveu, une justification des plus sincères, comme il en était donné dans une relation amicale, réciproque.

Du coup, Justin fut rassuré. Au moins, il savait qu'il n'agissait pas par simple stratégie, dans le dessein aurait futile, mais par simple intention de faire connaissance avec une nouvelle personne.

Blaise Zabini continua dans son élan, affichant un côté encore plus plaisant à Justin :

"Et puis ... ma grand-mère est fan d'auteurs de thrillers à succès, je connaîtrais peut être ce que tu lis ! Qu'est ce que c'est ?"

Justin sourit, timidement. En plus, il manifestait pour de la littérature moldue. Comme dit, il était bien différent de son acolyte blondinet, qui, comme une vipère, crachait sur n'importe quel camarade de classe, pour un "statut" différent ... Il n'était pas un Sang-Puriste, c'était un bon point.

Justin ferma, en un claquement sonore, l'épais volume qu'il tenait entre ses mains. Il fixa, sur la première de couverture, longuement, le titre, pour enfin le prononcer à voix haute, de telle manière que Blaise ait une idée du type de lecture qu'il pouvait bien apprécier :

"Ici, ce n'est pas une thriller, Blaise. Je pense que ta grand-mère t'a déjà parlé des Misérables, n'est-ce-pas ?"

Sa voix s'était, tout comme son ressentiment pour Blaise, adoucie. Le Poufsouffle lâcha même un petit rire, pouffant. Honnêtement, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait, tant il paraissait ... séduit par le métis, tant différent des autres Serpentards. C'était, pour lui, éminemment étrange, il ne pouvait s'empêcher de se demander comment se finirait cette rencontre ...

Il se leva ensuite, fourrant son livre dans son sac, qui gisait à quelques mètres de là. Puis, il s'étira longuement, tout en se massant son postérieur endolori. Puis, il proposa, d'une manière simple et amicale, à son interlocuteur :

"Dis ... Tu voudrais pas monter dans l'Observatoire, juste au-dessus ?"

Il lui tendit une main tendue, auxiliaire qu'il voulait utile pour que le Serpentard puisse se relever. Souriant, il espérait que le Serpentard saisirait l'occasion.

Après tout, une nouvelle connaissance, il fallait d'abord apprendre à la connaître, non ?

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Justin Finch-Fletchey
Quatrième Année
Poufsouffle
"Expérience est le nom que donne l'Homme à ses erreurs"
Messages : 72
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 36
Localisation : Salle Commune de Serpentard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Blaise Zabini
Serpentard
MessageSujet: Re: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   Lun 24 Déc - 13:57


Blaise fut agréablement surpris par la réaction de Justin. Apparemment, son petit monologue avait frappé juste car le Poufsouffle ferma son livre avant de se tourner vers lui. Il lui expliqua que ça n'avait rien d'un thriller. A ce que se souvenait Blaise des longues après-midi littérature avec sa grand-mère, ça devait être un classique du dix-neuvième. Il n'arrivait pas à remettre le nom sur l'auteur mais ça viendrait.

Les yeux perdus sur le plafond avant de se reporter au joli visage rond de Finch-Fletchey, Blaise réfléchit un moment. Ce n'était pas Balzac ni Zola, ça c'était sur, puisqu'il avait déjà lu un morceau et il ne supportait pas ces deux là. Voyons voir, peut être Flaubert ou Stendhal ? Non non surement pas, ce n'était pas le genre. Mais oui ! C'était cela ! Victor Hugo, parvint à se souvenir le métis.

"Un certain Victor Hugo, n'est-ce pas ? Une histoire de petite fille maltraitée et de misère humaine dans une société décadente où l'injustice et la cupidité corrompent le monde ? Ou un truc du genre, je dois t'avouer que niveau lecture, je préfère ce qui est plutôt positif. "


Il se racla la gorge et observa la lueur d'intérêt qui avait germé dans le regard du châtain. Après tout, ce n'était surement pas tous les jours que l'on rencontrait un Serpentard fan de littérature moldue. C'était dans ce genre de moment que Blaise était fier de ne pas sortir du même moule que Draco et Pansy. Au moins il y gardait une part d'originalité qui décontenançait souvent les gens.

"Je sais pas si tu connais, mais par exemple, j'aime beaucoup Boris Vian. Ce type est un génie. Déjà que j'y connais rien aux objets moldus, lui, il en invente des magiques, c'est absolument excellent. Enfin bref, je raconte ma life comme toujours. Mauvaises habitudes de sauvages sans gêne, tu me diras !"


Blaise profita du sourire mi-amusé mi-intrigué du Poufsouffle pour reprendre son souffle. Quand il se sentait bien avec une personne, il était difficile de l'arrêter et étrangement, il trouvait la compagnie de Justin très sympathique. Aussi sympathique que son beau visage et son corps sublime et non cela n'avait strictement aucun rapport !

"Oui bien sur si tu veux ! Comme ça on pourra mater un peu les étoiles tranquille, rien que tous les deux."


Le métis se rendit compte du sous-entendus dans sa phrase une fois qu'il l'eut prononcé. Il avait tellement l'habitude d'envoyer des doubles sens dans chacune de ses paroles qu'il oubliait de se contrôler lorsqu'il se trouvait avec quelqu'un qui n'avait pas forcément l'habitude de son franc parlé.

D'autant plus que, sans forcément savoir pourquoi, il avait l'intuition qu'il ne voulait pas se griller avec Justin. Il avait le pressentiment qu'ils s'entendraient bien tous les deux si le métis ne gâchait pas tout. Ca se serait encore le plus difficile, car il était spécialiste quand il s'agissait de mettre les pieds dans le plat.

Il accepta la main tendue du Poufsouffle et s'appuya un peu sur lui pour se relever. Après tout, c'était si gentiment proposé ! Il apprécia le contact de leurs deux paumes pour ce qu'il était, une simple politesse. Mais Blaise ne pouvait s'empêcher d'y voir là plus qu'un coup de main entre potes. Après tout, ils se connaissaient depuis quelques minutes, ça n'avait rien de transcendant, mais tout de même.

Il grimpa l'escalier montant à l'Observatoire et attendit un moment que Justin arrive lui aussi. Il fallait dire que Blaise avait l'habitude d'avaler quatre à quatre les marches des escaliers sans forcément prendre en compte la hauteur de ceux ci.

Le métis leva ensuite sa baguette magique et ouvrit l'immense structure d'acier qui couvrait le ciel étoilé d'un léger mouvement du poignet. Le mécanisme se mit en marche et Blaise se retourna vers le Poufsouffle qui observait tranquillement la voûte céleste qui apparaissait ! Puis alors que le ciel complet était dévoilé, Blaise fit deux pas en arrière pour en contempler l'immensité infinie.

"C'est vraiment magnifique, tu ne trouves pas ?"


Souffla-t-il au Poufsouffle qui semblait regarder avec autant de ravissement que lui les lumières scintillantes des étoiles millénaires.

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 26
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Né-Moldu
Baguette Magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Justin Finch-Fletchey
Poufsouffle
MessageSujet: Re: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   Jeu 3 Jan - 15:09



Justin appréciait de plus en plus, en toute honnêteté, la compagnie sympathique, mais différente du métis. A tout moment, à chaque instant, le Poufsouffle sentait sa peau percer par le regard flamboyant de son interlocuteur, perçant et concentré, corrosif comme s'il émettait, en des vagues successives et intempestives des rayonnements X. C'était une impression transcendante, presque fantastique, qui occupait ainsi les membres du Poufsouffle. Et encore, il était loin de deviner les réelles aptitudes du Serpentard.

Aptitudes et connaissances qu'il présenta à la grande surprise du Né-Moldu, en expliquant :

"Un certain Victor Hugo, n'est-ce pas ? Une histoire de petite fille maltraitée et de misère humaine dans une société décadente où l'injustice et la cupidité corrompent le monde ? Ou un truc du genre, je dois t'avouer que niveau lecture, je préfère ce qui est plutôt positif."

Justin ne put s'empêcher d'afficher son entière surprise, ouvrant grand la bouche, et se redressant de tout le long. Son livre, posé sur ses genoux, finit une chute d'un vingtaine de centimètres en un fracas lourd, rebondissant une seule fois sur le parquet vernis de la Salle des Cartes. Le regard malicieux de Blaise s'intensifia, ainsi que ses effets sur son interlocuteur, toujours bouche bée. Alors comme ça il connaissait des oeuvres moldues, des plus classiques et des plus délaissées par les sorciers ? Non, ça n'était pas possible qu'il en sache autant sur la culture non magique, alors qu'il est sorcier ...

Seulement, une petit voix mystique répétait sans cesse, au fond de sa tête, une même et unique phrase, incessante et persuasive, à force : "Il dit vrai." Bercé par cette espèce de comptine répétitive, Justin s'efforcçait lui-même à croire à son récit, bien qu'il fût réticent quelques moments auparavant. Après tout, sa maison à Poudlard ne définit pas forcément ses goûts, ses connaissances et ses habitudes. Blaise pouvait bien être le contre-exemple d'une théorie infondée !

Il poursuivit finalement, présentant son auteur préféré :

"Je sais pas si tu connais, mais par exemple, j'aime beaucoup Boris Vian. Ce type est un génie. Déjà que j'y connais rien aux objets moldus, lui, il en invente des magiques, c'est absolument excellent. Enfin bref, je raconte ma life comme toujours. Mauvaises habitudes de sauvages sans gêne, tu me diras !"

C'était la preuve irréfutable, celle qui démontrait la vérité patente à tout esprit équilibré. Blaise Zabini disait vrai : il lisait de la littérature moldue, c'était certain.

Devant l'invitation ainsi proposée de Justin, le métis était lui aussi intrigué. Seulement, pour une toute autre raison, implicite, que Justin put ressentir lorsqu'il s'exclama, enjoué à l'idée d'aller contempler les étoiles avec une charmante compagnie :

"Oui bien sur si tu veux ! Comme ça on pourra mater un peu les étoiles tranquille, rien que tous les deux."

Justin écarquilla les yeux, médusé. C'était lui, ou bien Blaise était un peu trop sulfureux, et enthousiaste ? Non non, c'était un effet de son esprit, rien de plus ... Il avait sûrement mal entendu, rien de plus. Pas de quoi s'affoler.

Blaise avait activement saisi la main de Justin, s'aidant au maximum de l'auxiliaire offert avec entière générosité. Aussi, le Poufsouffle crut nouveau que ses sens étaient dupés, trompés, étant donné que l'élève de la maison de la fidélité avait senti son camarade s'appuyer davantage que nécessaire contre lui ... Bizarre, de plus en plus bizarre ...

Blaise s'engouffra le premier dans l'escalier qui s'enroulait en hélice, martelant, de ses pas puissants, le métal qui émettait un faible claquement sonore et froid. Justin suivit le Serpentard, qui progressait rapidement dans son ascension, enchaînant les longues enjambées. Derrière lui, Justin avançait plus doucement, progressant marche après marche.

Lorsque le Poufsouffle débarqua dans l'Observatoire, Blaise observait déjà la voûte céleste, presque divine, qui s'étalait tout autour, à trois cents soixante degrés. Les yeux ébahis, se délectant du spectacle qui s'offrait à eux, Justin se sentait différent. Quelque chose avait changé, en lui.

Une émulsion sentimentale naissait en lui, presque paradoxalement. Il ne faisait qu'une vingtaine de minutes que Justin connaissait le Serpentard, qui se tenait à quelques mètres de lui, et pourtant, il se sentait déjà éminemment proche de lui, comme s'il le connaissait depuis maintenant plusieurs années. Aussi étrange que cela puisse paraître, le Poufsouffle se sentait rassuré, en sa compagnie, comme s'il disposait d'une aura protectrice et rassurante.

Blaise, presque émerveillé, ne put s'empêcher de prononcer, s'extasiant :

"C'est vraiment magnifique, tu ne trouves pas ?"

Justin se mura dans un mutisme, interdit.

Il se retourna, s'éloignant du métis et de sa sphère qui influençait apparemment son esprit et ses réactions. Il s'aventura finalement devant l'infrastructure chimérique centrale, sur laquelle les cycles planétaires étaient programmés. Devant le tout cliquetant, tournoyant et compliqué, Justin se perdait dans ses pensées, bien qu'il fût distrait.

Effleurant le métal froid et courbé, Justin se perdait davantage dans ses réflexions, si bien qu'il était coupé du monde. Et de Blaise en même temps ...

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Justin Finch-Fletchey
Quatrième Année
Poufsouffle
"Expérience est le nom que donne l'Homme à ses erreurs"
Messages : 72
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 36
Localisation : Salle Commune de Serpentard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Blaise Zabini
Serpentard
MessageSujet: Re: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   Dim 24 Fév - 14:20


Dire que le Poufsouffle lui semblait agir très bizarrement aurait sans doute été un euphémisme insultant. Blaise était persuadé qu'il ne s'agissait pas là d'un trait de son caractère -son expérience du garçon parmi ses amis noirs et jaunes lui laissait penser qu'il était plutôt jovial en temps normal- aussi il en déduisit qu'il était surement troublé. Avec un peu de chance, Blaise était la source de son trouble.

Enfin chance ou non car en fait, tout cela dépendait de la raison précise de ce qui le perturbait, si c'était plutôt positif ou négatif principalement. Blaise était plus à l'aise dans l'exubérance qui le caractérisait si bien, mais face à un interlocuteur qui ne décrochait mot, son phrasé bien éloigné de ce qu'on attendrait d'un héritier de sa naissance, ne lui serait d'aucune utilité.

Alors Blaise réfléchit. Appuyés sur le muret d'où il distinguait à la fois la forêt interdite qui s'étendait à l'horizon jusqu'aux collines verdoyantes derrière le coteau, à la fois le lac à la surface plane aux lueurs sibyllines qui faisait corps avec le ciel à la nuit tombé. Le ciel était magnifique, sans nuage et d'une clarté surprenante provoqué par les rayons opalescents de lune qui caressaient le paysage. En cet instant, la beauté subjugua tout et Blaise se tint coi lui aussi.

Mais ce répit n'était que de courtes durées. Ayant profité du calme du lieu pour réfléchir, Blaise eut une idée. Si Finch-Fletchey était convaincu à garder le silence, alors ce serait le métis qui parlerait et peu importe pour quoi dire car il avait la conviction que ce serait l'intérêt ainsi capté du Poufsouffle qui pourrait le sortir de son mutisme.

"Je suis né de parents sorciers, tous les deux de sang-purs. Pourtant, je ne ressemble pas à Draco ou Pansy et les autres. Tout le monde à toujours supposer que c'était parce que j'étais jamaïcain et que là bas, la culture était différente. Je pense que oui, car il est vrai que mes grands-parents n'ont pas vraiment les mêmes priorités que les sorciers d'ici en matière d'éducation. Mais pourtant, si j'étais resté avec ma mère, il aurait eu fort à parier que je serais exactement identique aux autres. Mais il s'est produit quelque chose quand j'étais gosse, qui a orienté ma vie et m'a permis de devenir qui je suis aujourd'hui."


Il fit une petite pause pour entretenir le suspense. Il déblatérait tout ça à la faveur de la nuit mais il avait senti le regard du Poufsouffle se poser sur lui pendant son récit. Blaise était donc bien décidé à continuer, s'il parvenait ainsi à ses fins.

"Ma mère a tué mon père. Enfin au début, mon père est juste mort. C'est Mamie qui fut la première a y pensé. Maman et Papa s'était rencontré à l'école mais ils ne sont pas sortis ensemble, mon père avait une amourette de passage avec une galloise de bonne famille qui s'appelait Aurora Maugrey et ma mère partait pour les podiums. Ce n'est que plus tard qu'ils se sont retrouvés et amourachés l'un de l'autre. Mais avant cela, ma mère avait déjà été mariée. Deux fois. Et chacun de ses maris étaient morts d'une façon similaire à celle de mon père."


Nouvelle pause mais cette fois pour reprendre ses esprits car Blaise se trouvait bouleversé à chaque fois qu'il évoquait le sujet de ses parents. Souvent, Draco le traitait de cynique car il en parlait avec détachement, mais ce qui se passait au fond de lui était bien loin de son calme apparent.

"Du coup, Mamie a enquêté et a découvert que ma mère tuait ses maris pour s'emparer de leur argent et de leurs propriétés. Sauf qu'avec mon père, elle m'a eu moi, ce qui ne faisait pas d'elle la propriétaire des biens Zabini, mais moi. Donc Mamie a eu peur que Maman s'en prenne à moi et elle a décidé qu'elle m'élèverait en Jamaïque avec Papy. Ma mère n'a pas protesté -je pense qu'elle était contente d'être débarrasser de moi qui entachait sa si brillante carrière de mannequin. Voila pourquoi j'ai grandi loin de l'Angleterre et que je ne ressemble pas aux autres sang-purs de Serpentard."


Il espérait que sa confession ait sur Justin un effet quelconque mais de l'ordre du positif qui irait dans le sens de la sociabilité. Il fallait simplement qu'il lui réponde et Blaise se chargeait du reste, mais rien n'était possible si le Poufsouffle demeurait muet ! Aussi, se retournant pour lui faire face, le métis lui adressa un regard pénétrant qui prétendait lire en lui, profondément.

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 26
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Né-Moldu
Baguette Magique: Bois de saule, ventricule de coeur de dragon, 31 cm.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Justin Finch-Fletchey
Poufsouffle
MessageSujet: Re: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   Jeu 28 Fév - 11:03



Justin s'était refermé, comme à son habitude. Cette barrière hermétique, solide, s'était une nouvelle fois dressée sur le Poufsouffle, le préservant d'un éventuel péril extérieur, qui le menaçait directement. Mais quoi ? Mais qui ? Blaise ?

Non, ce n'était pas possible. On ne pouvait pas se méfier de Blaise Zabini. Il connaissait la littérature moldue, après tout ! Et pourtant, il était aussi Sang-Pur que son blondinet d'ami, bien plus arrogant que le métis, apparemment. Non, nourrir des doutes pour Blaise était infondé, d'autant plus qu'il s'était dirigé vers le Poufsouffle, pour mieux le connaître.

Et s'il voulait se défouler ? C'était un Serpentard, et il en resterait toujours un. Justin était bien placé pour savoir comment ils pouvaient se montrer cruels et malins, jusqu'à nous meurtrir, nous retrancher dans nos pires faiblesses. On ne pouvait changer, et le Choixpeau ne se trompait jamais. Il était omniscient, et n'effectuait aucune erreur, dans la Répartition des élèves. Blaise devait donc être semblable à ses camarades, malgré son discours amadouant. Il dupait profondément Justin, et le Poufsouffle s'en rendait compte.

Le visage crispé, le Poufsouffle se tenait là, honteux et remonté. Il avait été trop naïf, une nouvelle fois. Contractant de manière frustrée ses muscles, il restait là, planté, se soutenant à l'instrument monumental et chimérique. Il mordait ses lèvres, se mutilant de son idiotie candide. Un goût de sang se répandait lentement dans bouche, annexant, pour la siéger, la cavité buccale du jaune et noir.

Un silence lourd s'était installé dans la Tour d'Astronomie. C'était un de ses silences pesants, imperceptibles, qu'on pouvait supporter dans les enterrements des plus proches, les disparitions les plus chères. Bizarrement, Justin semblait revivre une expérience passée, vieille de plusieurs années.

Il s'agissait d'une immense nef, en marbre blanc, traversée par les nombreux faisceaux de lumière colorée, bigarrée, causée par les nombreux vitraux fracturés en plusieurs couleurs différentes. Le point de vue interne, dont le regard était embué par les larmes grosses et salées, s'attardait sur ses souliers cirés, vernis d'un noir intense. A côté de lui, on percevait les pleurs étouffés, déchirants, d'une mère anéantie, brisée. Seul un silence profond, presque religieux, pesait sur les épaules de l'assemblée sombre et implorante.

"... Je pense que oui, car il est vrai que mes grands-parents n'ont pas vraiment les mêmes priorités que les sorciers d'ici en matière d'éducation. Mais pourtant, si j'étais resté avec ma mère, il aurait eu fort à parier que je serais exactement identique aux autres. Mais il s'est produit quelque chose quand j'étais gosse, qui a orienté ma vie et m'a permis de devenir qui je suis aujourd'hui."

Justin prit un long temps pour comprendre que Blaise avait pris la parole. Il lui semblait que la voix rauque qui s'adressait à lui murmurait des termes bizarres, incompréhensibles.

Enfin, elle poursuivit :

"Ma mère a tué mon père. Enfin au début, mon père est juste mort. C'est Mamie qui fut la première a y pensé. Maman et Papa s'était rencontré à l'école mais ils ne sont pas sortis ensemble, mon père avait une amourette de passage avec une galloise de bonne famille qui s'appelait Aurora Maugrey et ma mère partait pour les podiums. Ce n'est que plus tard qu'ils se sont retrouvés et amourachés l'un de l'autre. Mais avant cela, ma mère avait déjà été mariée. Deux fois. Et chacun de ses maris étaient morts d'une façon similaire à celle de mon père."

La première phrase transperça le corps de Justin, comme un choc électrique. Son corps, redressé, son visage, presque choqué, ou affichant du moins un air des plus surpris, Justin resta coi.

Il s'en voulait. Il avait mal jugé, et s'en rongerait les ongles au sang. Blaise était différent, c'était évident. Il bon, et presque un contre-exemple dans la logique des Serpentards. Justin ne pouvait le nier.

Toujours tourné, la voix rauque du métis resurgit, derrière le Poufsouffle méditant :

"Du coup, Mamie a enquêté et a découvert que ma mère tuait ses maris pour s'emparer de leur argent et de leurs propriétés. Sauf qu'avec mon père, elle m'a eu moi, ce qui ne faisait pas d'elle la propriétaire des biens Zabini, mais moi. Donc Mamie a eu peur que Maman s'en prenne à moi et elle a décidé qu'elle m'élèverait en Jamaïque avec Papy. Ma mère n'a pas protesté -je pense qu'elle était contente d'être débarrasser de moi qui entachait sa si brillante carrière de mannequin. Voila pourquoi j'ai grandi loin de l'Angleterre et que je ne ressemble pas aux autres sang-purs de Serpentard."

Justin se rendit seulement que compte à ce moment que son regard s'était embué, et que son visage brillait sous le passage des nombreuses larmes qui dévalaient ses joues légèrement creusées.

Il sentit finalement le regard du métis peser sur lui. Aussi, il se retourna, baissant sa tête, de peur que le métis se rende compte de son état d'esprit actuel.

Il traversa la pièce, toujours muet. Il ne savait que faire, ni quoi dire, après un tel aveu. Il aurait bien voulu savoir, mais il ignorait. Il ignorait comment apporter son soutien, comment le montrer.

Il posa finalement sa main sur l'épaule du métis, accoudé à la barrière en fer forgé. Le visage baissé, honteux. Il renifla finalement, sûrement trop bruyamment. Il sentit les muscles du métis rouler sur eux-mêmes, et vit enfin l'ébauche du métis se redresser, pour enfin se redresser. Il s'en était rendu compte.

Fuir ? A quoi cela servirait-il ? Le métis n'était pas dupe : il savait déjà que son histoire avait touché le jaune et noir.

La voix enrouée du Poufsouffle s'éleva finalement, entravée par l'émotion récente :

"Je ... Désolé. Ton récit m'a fait resurgir mon passé. Je ..."

Il toussa furtivement, puis reprit :

"Et, je suis navré pour ce qui t'est arrivé. J'ignorais que tu avais vécu un tel passé. Tu n'étais pas obligé de tout m'avouer".

Il inspira profondément, puis continua :

"Mais, tu ne me laisses pas le choix : je dois aussi avouer l'un de mes plus profonds secrets et ...".

Il sentait à nouveau les larmes se verser sur son visage.

Il formula maladroitement :

"J'ai tué mon petit frère".

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Justin Finch-Fletchey
Quatrième Année
Poufsouffle
"Expérience est le nom que donne l'Homme à ses erreurs"
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]   



 

La Tête dans les Etoiles [Blaise - Justin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1




 Sujets similaires

-
» Rp avec La Drew??
» Les étoiles brillent, mais pas autant que mes yeux quand je te vois.
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Un casier, une jeune fille dans ses pensées... et PAFF ... || Justin Alambra [Terminé]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Match the Power :: Poudlard :: Tour d'Astronomie :: Couloirs et Escaliers-




Ihatsuimg src="http://i10.servimg.com/u/f10/17/97/51/36/210.jpg">