AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 


 

Peut-on Vraiment Tout Dire à son Meilleur Ami ? [Ronald - Harry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Auteur
Message
Messages : 244
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Poudlard, Gryffondor

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Mêlé
Baguette Magique: Bois de Houx, Plume de Phoenix
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Harry J. Potter
Gryffondor
MessageSujet: Peut-on Vraiment Tout Dire à son Meilleur Ami ? [Ronald - Harry]   Ven 15 Fév - 17:13

Peut-on Vraiment Tout Dire à son Meilleur Ami ?
Jeudi 27 Septembre 1994


Dire qu'Harry se sentait mal c'était plutôt un énorme et considérable euphémisme. L'accumulation des évènements des derniers jours étaient quasiment une compilation de ce qu'il existe de plus difficiles à intégrer d'un point de vue émotionnel.

Non seulement ses cauchemars allaient de mal en pis mais il avait également été nommé Capitaine de l'Equipe de Quidditich de Gryffondor. Ce n'était pas à proprement parlé un évènement négatif, mais il devait faire face en très peu de temps à la formation d'une équipe potable pour le premier match de la saison et l'entraînement de la dite équipe.

Et puis il y avait Malfoy. Le coup de la morsure à la rentrée passait encore, celui de la provocation ouverte en cours de potion qui engendrait la retenue dans laquelle ils finissaient pas s'embrasser, cette lueur de luxure dans son regard, pouvaient encore s'expliquer de façon pseudo-rationnelle, mais il fait qu'il l'agrippe dans le couloir pour l'attirer dans un coin sombre dans l'optique de le violenter pour qu'il l'embrasse à nouveau dépassait toutes les limites.

Et il ne parlait même pas de la dépression dans laquelle il se trouvait après son refus et quand il le planta là comme un espèce d'idiot. Harry ne pensait pas être un expert en relations humains mais dans cette situation, il avait eu la certitude que la réticence de Malfoy était une forme de déclaration inavouée et plutôt honteuse qu'il voulait la même chose que lui.

Sauf qu'à présent il se retrouvait seul comme un con la queue entre les pattes à fantasmer éperdument sur un blondinet de sang pur dévoué à la cause de l'assassin de feu ses parents et qui le considérait comme une espèce particulièrement gluante de Veracrasse. Hermione avait beau lui dire de positiver, dans ça situation, il ne voyait pas comment.

De plus, il se sentait terriblement mal de mentir ainsi à Ronald. Car depuis quelques jours quand le roux qui remarquait sa détresse venait pour essayer de le réconforter, Harry prenait la mouche et se renfermait comme une huître en prétendant que tout allait bien. Mais avec leur dispute durant l'entraînement de Quidditch, Harry pressentait que Ron se doutait à présent de quelque chose.

Hermione lui conseillait de lui en parler sans désigner Malfoy et en lui faisant croire que c'était plutôt un spécimen de sexe féminin qui était la cause de son tourment. Sauf que le brun ne se sentait pas forcément de mentir ouvertement à son meilleur ami, même si pour le coup, Mione avait raison sur la réaction plausible de Ronald s'il apprenait que son meilleur ami rêvait de se faire la Fouine.

Aujourd'hui, vraiment trop mal, au bord de la nausée sans avoir rien manger depuis la veille, Harry décida de profiter d'être seul avec Ron en cours de Divination pour essayer de lui parler. Peut importe la difficulté qu'il éprouverait, il espérait profondément éprouver un soulagement à se confier.

Arrivés en haut de l'échelle et assis sur les pouffes les plus en retrait dans la salle de la divination, Harry leva sa baguette et lança un sortilège qu'ils avaient appris à perfectionner pour un peu plus d'intimité dans les cours où ils ne trouvaient d'intérêt à écouter le professeur. Puis, se retournant vers son amis, l'air grave, il prononça d'une voix plutôt sombre :

"Ron, faut que je te parle ..."


Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 80
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 21
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang-Pur
Baguette Magique: Bois de saule, crin de licorne, 35 cm.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Ronald B. Weasley
Gryffondor
MessageSujet: Re: Peut-on Vraiment Tout Dire à son Meilleur Ami ? [Ronald - Harry]   Jeu 28 Fév - 13:57




Ron ne cessait de se préoccuper depuis plusieurs jours. La source et le sujet-mêmes de son inquiétude n'était autre que son meilleur ami, Harry.

Dire qu'il devenait bizarre n'était sûrement pas mentir, ni même exagérer : Harry semblait avoir beaucoup changé, ces derniers temps. Ses rêves se faisaient de plus en plus intenses, comme en témoignent les nombreuses cernes sombres qui soulignent continuellement ses yeux verts. De plus, Ron était bien placé pour le savoir, comme Neville, ou Dean ou Seamus, qui finissaient souvent réveillés par, littéralement, les hurlements de Harry.

Tout ça ne le faisait pas grand bien.

Mais, était-ce la seule chose qui le tourmentait, ou cachait-il finalement un autre élément ? Ron l'ignorait. Seulement, il comptait bien sur l'heure de Divination pour éclaircir le tout avec Harry. Déjà, parce qu'ils étaient seuls, tous les deux. Entre hommes, et potes. Quoi de mieux pour entamer des confessions, franchement ?
Ensuite, le cours est une véritable vacherie. Donc, aucun intérêt de suivre le cours, d'autant plus que le Professeur Trelawney ne parvient pas à se rendre compte que plusieurs élèves de sa classe sont dissipés. Et même si la matière était réellement importante, Ron préférait de loin par des problèmes métaphysiques existentiels de son meilleur ami. Ca passait de loin devant tout, même un cours de Vol.

Harry monta en premier la petite échelle, que Ron grimpa ensuite, alors que le dernier son strident de la cloche parvenait jusqu'aux tympans du rouquin. Ils pénétrèrent ensuite dans la salle de classe, baignée comme d'habitude par les lourds relents d'un xérès acide et corrosif, qui donna rapidement la migraine à Ron. Les deux élèves finirent avachis sur des poufs confortables et tièdes, séparés par une table sur laquelle une boule de cristal, vierge et mystique, attendait de dévoiler l'avenir.

Ron regarda étrangement Harry sortir sa baguette, pour lancer un sortilège qui permettrait de rendre leur discussion plus intime, et ainsi ignorée par le reste de la classe. Alors que certains élèves entraient encore dans la salle, Harry se pencha vers Ron, déclarant :

"Ron, faut que je te parle ..."

C'est à ce moment-là que Ron se rendit compte de l'ampleur de mal-être de Harry. Il était pâle, moite, presque blafard et morbide. Ses lèvres tiraient vers un bleu inquiétant, et seule sa cicatrice, rouge pétant, contrastait avec la clarté du visage. Des cernes larges et sombres soulignaient le regard de Harry, alors que des mèches en pagailles tombaient désespérément sur son front couvert de sueur. Ses joues paraissaient creusées, il semblait avoir maigri. C'était un état des plus préoccupants que Harry avait adopté.

Ron le fixa longuement, inquiet. Puis, il répondit simplement, chuchotant :

"Harry, tu m'inquiètes. Qu'est-ce qui se passe ?".

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Ronald Bilius Weasley
Quatrième Année
Gryffondor
"Weasley est notre roi"
Messages : 244
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Poudlard, Gryffondor

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Mêlé
Baguette Magique: Bois de Houx, Plume de Phoenix
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Harry J. Potter
Gryffondor
MessageSujet: Re: Peut-on Vraiment Tout Dire à son Meilleur Ami ? [Ronald - Harry]   Jeu 28 Fév - 17:05


Comment commencer ? C'était surement le plus difficile. Harry décida de suivre le conseil d'Hermione mais en l'édulcorant. Il ne mentirait pas à Ron mais il resterait assez évasif sur le sujet même de ses perturbations. Il avait suffisamment confiance en Ronald pour savoir qu'il ne lui demanderait pas des détails embarrassant. Merlin que c'était difficile. Il ne voyait vraiment pas comment expliquer les choses clairement sans s'embrouiller ni embrouiller Ron ...

Le plus simple serait surement de dire les choses le plus simplement possible. Il avait l'impression qu'il s'attachait de plus en plus à une personne, il avait embrassé cette personne mais elle ne semblait pas partager son attirance. Voila, c'était tout, rien de plus rien de moins. Dans un sens, Harry se sentait absolument crétin quand il résumait les choses de cette façon. Il n'y avait vraiment pas de quoi se mettre dans cet état pour si peu ...

"En fait, il y a quelqu'un qui me plait bien à Poudlard. J'ai essayé de l'approcher, et un jour on a fini par s'embrasser. Mais on a failli se faire surprendre et cette personne est partie. Depuis, elle m'évite. J'ai essayé de lui parler et elle m'a rétorqué que ce baiser s'était qu'une erreur et que je devais la laisser tranquille. Sauf que j'ai vraiment l'impression que cette personne avait envie autant que moi de ce baiser, y a plein de signes qu'elle m'a envoyé depuis la rentrée, et je pense qu'elle fait preuve de .. de mauvaise foi en disant que je l'intéresse pas. Voila je sais pas quoi faire !"


Harry était plutôt fier de sa façon d'exposer la situation. Peu de chance que Ronald suspecte que ce soit Malfoy la personne dont il parlait. Au pire Hermione avait raison, il fallait mentir, car jamais le rouquin ne serait prêt à entendre la véritable identité de celui qui hantait le coeur du brun.

"Hermione pense que je devrais essayer de prendre mes distances pour voir cette personne reviendrait vers moi si je m'éloigne et sinon essayer de la séduire. Mais tu me vois, moi, séduire quelqu'un ? Je suis même pas foutu de me coiffer tout seul si Mione me fout pas sa lotion capillaire sur le crâne. Sérieusement je suis désespérant, qui pourrait avoir envie de sortir avec moi ?"


Il était conscient que Ronald ne serait surement pas d'aussi bon conseils qu'Hermione, mais lui demander son aide revenait à lui prouver qu'il lui faisait confiance et qu'il lui confiait ses problèmes et ses craintes. A présent, il fallait attendre sa réaction car le route se montrait peu loquace jusqu'à présent.

Il espérait sincèrement que Ron ne le juge pas et que leur relation redevienne comne elle était avant que toute cette histoire mette une distance désagréable et froide entre eux.

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 80
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 21
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang-Pur
Baguette Magique: Bois de saule, crin de licorne, 35 cm.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Ronald B. Weasley
Gryffondor
MessageSujet: Re: Peut-on Vraiment Tout Dire à son Meilleur Ami ? [Ronald - Harry]   Ven 22 Mar - 19:08




Ron était loin de se douter que Harry allait, incessamment sous peu, à lui demander des conseils pour ce dont il s'agissait sans doute du domaine qui l'exaspérait le plus : les filles. Et, Ron ne put s'empêcher de montrer son étonnement et son amertume progressives, à mesure que son meilleur ami aux cheveux noirs de jais expliquait, revenait sur son aventure pour l'instant infructueuse.

Aussi, la voix rauque du rouquin, entravée par une gêne audible, exprima la quasi réticence à l'égard de cette discussion :

"Harry ... Non, pas toi ! Ne t'y mets pas toi non plus !"

Devant le regard légèrement décontenancé de Harry, Ron reprit tout de suite, ennuyé :

"Dean et Seamus n'arrêtent déjà plus sur ce sujet ! Eux m'exaspèrent déjà, mais alors toi ... Jamais je ne m'en serais douté. Toi, ennuyé par une histoire de fille ... Par Merlin, j'aurais tout vu !"

Ron entendit ensuite, alors qu'il reprenait son souffle pour reprendre, la voix mielleuse du professeur Trelawney s'élever, déclarant l'imminence d'une énième mort subite d'un élève présent dans la classe. Alors que des effluves de xérès enflaient une nouvelle fois la narine du Gryffondor, il reprit :

"Harry, s'il y a bien quelque chose que je pourrais te conseiller, c'est bien ça. N'entreprends rien avec les filles pour l'instant : ça jacasse, ça râle et ça n'est jamais satisfait. Bref, c'est des bêtes terribles !"

Seulement, il ne fallut pas beaucoup de temps à Ron qu'il s'était laissé, encore une fois, emporté par ses opinions. Alors que Harry, son meilleur ami, son confident, celui sur qui il pouvait facilement compter dans toutes les circonstances, lui parlait d'un fait important à ses yeux, Ron repoussait à nouveau l'élan affectueux. Renfrogné, s'en voulant au point de mordre violemment la lèvre inférieure. Ca lui apprendre, après tout, à ne pas s'impliquer davantage pour Harry.

Il reprit alors, se confondant presque en excuses :

"Merde, j'ai abusé là."

Il se mura dans un silence un peu plus profond, effleurant du bout de ses doigts la boule de cristal, opaque et vierge, posée sur son petit échafaud d'argent, sur la table. Puis, il reprit :

"Tu sais, Harry. J'suis quand même content que tu m'en parles. Même si franchement tu mériterais des claques pour le simple fait d'avoir faibli devant elles ... Mais, si vraiment ça te fait mal, si vraiment tu te sens mal pour ces simples idiot... ces histoires, je serai là. Fidèle et prêt à te défendre, surtout si je dois défigurer cette fille prétentieuse pas plus attirante que Trévor."

Il sourit de manière comique, satisfait de sa blague. Seulement, apparemment, ça n'avait pas trop plu à Harry. Encore. Vraiment, il se comportait et agissait des plus mauvaises manières. Du tout Ron, quoi ...

Puis, il demanda, comme pour faire oublier ses blagues un peu trop lourdes :

"Mais, dis ... C'est qui, l'heureuse élue ?"


Ron rongea négligemment l'ongle de son index, distrait.

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Ronald Bilius Weasley
Quatrième Année
Gryffondor
"Weasley est notre roi"
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Peut-on Vraiment Tout Dire à son Meilleur Ami ? [Ronald - Harry]   



 

Peut-on Vraiment Tout Dire à son Meilleur Ami ? [Ronald - Harry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1




 Sujets similaires

-
» AU DANEMARK C'EST COOL, ON PEUT S'METTRE TOUT NU ✎ HELL.
» « Tu vois beauté, quand un homme a choisi la liberté, il peut s'offrir tout ce qu'il y a de meilleur » The tramp
» Pour un avenir meilleur || With Elizabeth
» Bon anniversaire Spidey...
» Livia ~ L'espoir ne peut pas mourir, tout le monde sait ça.



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Match the Power :: Poudlard :: Tour Nord :: Salle de Divination-




Ihatsuimg src="http://i10.servimg.com/u/f10/17/97/51/36/210.jpg">