AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 


 

Tainted Love [Draco - Harry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Auteur
Message
Messages : 244
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Poudlard, Gryffondor

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Mêlé
Baguette Magique: Bois de Houx, Plume de Phoenix
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Harry J. Potter
Gryffondor
MessageSujet: Tainted Love [Draco - Harry]   Mar 5 Mar - 21:25

Tainted Love
19 Octobre 1994


Harry se laissa tomber dans le lit moelleux, sa tête plongeant dans les oreilles de plume. Couvert de sueur, il respirait rapidement, à bout de souffle, une main sur la poitrine. Son bras entourait la taille fine de Draco qui reprenait son souffle à ses côtés. Pour lui avoir prouver qu'il désirait réellement être son petit ami, on pouvait dire que le blond avait été convainquant.

Flottant dans une bulle de coton doucereuse où il n'y avait que lui et Draco, le brun récupérait à peine de l'émotion de ce moment. Complètement différent car chacune de leurs étreintes étaient uniques à ses yeux, c'était tellement plus intense que la première fois. La retenue et la peur de samedi s'étaient évanouis dans la confiance et la complicité qu'ils avaient partagés. Harry n'était pas fou, apprendre à se connaître rendait les choses encore plus magnifiques et savoureuses.

Déglutissant alors que lentement son corps se remettait de l'orgasme époustouflant qui l'avait transporté dans les étoiles aux côtés du blond. La tension dans son ventre se relâchait et peu à peu son coeur reprenait un rythme normal. Imperceptiblement, il resserra son étreinte autour de Draco et l'attira à lui pour poser tendrement ses lèvres sur sa bouche rougies des meurtrissures de la passion de leurs baisers.

Tout était réellement parfait. Harry mit quelques instants avant d'oser briser le silence apaisant qui s'était formé entre eux alors qu'ils avaient jouis en un gémissement commun à la fois rauque et profond, léger et cristallin. Le mélange subtile de leurs deux voix dans l'extase avait la perfection de la plus belle des symphonie et l'harmonie de leurs corps qui les avait mené au plaisir ultime, ne faisait que commencer une longue et mouvementée partition.

"Ca veut dire que toi et moi, nous sommes un couple, hun ? Je peux dire que j'ai un petit ami et que le Survivant n'est plus un coeur à prendre perdu dans le célibat virginal ?"


Il y avait de l'humour dans cette réplique mais elle touchait un point sensible. La dernière phrase de Draco avant qu'ils ne fassent l'amour laissait supposer qu'ils formaient désormais un véritable couple. Mais cela engageait surement plus en réalité que pouvait le laisser penser cette simple affirmation. Dans quelle mesure pourraient-ils vivre cette relation de couple. Une question demeurait taboue malgré tout et Harry osait difficilement la poser.

Bien sur que s'ils s'affichaient l'un avec l'autre, il leur faudrait d'abord informer leurs proches de cette subite ... préférence. Et pour expliquer que Draco Malfoy et Harry Poetter, les princes de Gryffondor et Serpentard qui avaient passé tout leur temps depuis leur entrée à Poudlard, à se pourrir mutuellement la vie, préféraient désormais se lécher le museau ... Compliqué. Harry imaginait sans peine la réaction de ses propres amis à la nouvelle. Mais sans parler des proches, il y avait un problème de taille : la famille de Draco.

"J'imagine que ce sera pas aussi cool que ça en a l'air, n'est ce pas ?"


Harry devinait sans peine que le blond ne serait pas prêt à avouer à son père qu'il sortait avec lui. Rien ne l'obligeait à le prevenir certes, mais le Gryffondor pariait sans problème une tarte à la mélasse que Draco n'était pas du genre à faire les choses en douce. Après tout, avec l'influence de son nom, Lucius et Narcissa Malfoy ne manquerait pas d'être rapidement au courant. A cet instant, la crainte de le perdre prit encore Harry à la gorge. Il ne voulait pas être la cause d'un conflit entre Draco et sa famille, comme il refusait qu'il ne l'abandonne ...
Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 173
Date d'inscription : 21/10/2012

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Aubépine, crin de licorne, 25 cm, relativement souple
Allégeance: Voldemort et les Mangemorts
avatar
Draco Malfoy
Serpentard
MessageSujet: Re: Tainted Love [Draco - Harry]   Jeu 7 Mar - 11:05


A bout de souffle, Draco ferma les yeux, revenant lentement sur Terre après s’être enfui avec lui dans cet ailleurs merveilleux dont il aurait souhaité ne jamais devoir en repartir. Mais tous les meilleurs moments ont une fin, et la perspective de demeurer à présent ainsi, allongé contre lui, sa tête contre son torse brûlant et luisant de sueur se soulevant avec rapidité alors qu’Harry tentait lui aussi de reprendre peu à peu son souffle était loin d’être une perspective déplaisante. Au contraire, il pourrait y passer des heures, blottis tout contre lui, sans bouger, humant seulement son odeur qui l’enivrait, son visage appuyé contre sa peau si douce et ses muscles fermes encore bandés par l’effort.

Caressant doucement son torse, le blond restait allongé sur le côté contre lui, une jambe glissée entre les siennes, la tête au creux de son épaule. Sans un mot, il restait ainsi à profiter du silence, un léger sourire se dessinant sur ses lèvres alors qu’il n’entendait que leur souffle saccadé qui s’entremêlaient. Merlin ce que ce son pouvait le rendre fou de joie… Le bras d’Harry passé autour de sa taille tandis qu’il venait de poser la seconde sur sa poitrine, le blond vint doucement glisser sa main contre la sienne pour y entrelacer leurs doigts, menant alors sa main vers sa bouche pour y déposer un doux baiser sur le dos.

Doucement, Harry resserra leur étreinte et l’attira contre lui pour venir l’embrasser une nouvelle fois dans une tendresse passionnée que le blond lui rendait avant de se reposer à nouveau contre lui. C’avait été tellement bon… bien plus encore que la première fois où le doute et la crainte de mal faire l’avait parfois inhibé dans ses actes. Non, à présent il lui faisait tout autant confiance qu’il avait voulu se donner à corps perdu à lui, le désirant plus que jamais encore.

Cependant, quelque chose dans l’attitude d’Harry semblait le perturber. Quoi, il n’en savait rien. Sans doute des tas de questions qui venaient s’insinuer dans son esprit logiquement, mais pour autant cela l’inquiétait. Après tout, la dernière fois que le brun s’était ainsi interrogé sur le bien fondé de cette chose, il l’avait laissé tomber au beau milieu de la nuit en plein sommeil. Alors, non sans une certaine appréhension, Draco se figea lentement en cessant ses caresses, et se redressa sur son avant-bras pour le regarder avec autant de douceur que d’inquiétude.

« Tout va bien, Harry ? »

Tournant la tête vers lui, ses yeux verts croisant instantanément les siens, il lui demanda alors s’ils étaient bel et bien un couple à présent, avec une pointe d’humour qui ne le dupa pas réellement. Au fond, Draco sentait que cette question sonnait à double tranchant. Harry le voulait-il réellement ? Au vu de ce qu’il lui avait montré il y a quelques minutes à peine encore, le Serpentard ne pouvait plus douter de son attrait pour lui, mais est-ce que quelque chose de plus posé et de plus construit en eux le faisait fuir ? L’angoissait ?

« Et bien si c’est ce que tu veux, oui. A vrai dire je ne pourrais pas demander mieux, mais… enfin si jamais tu doutes et tout ça, je préfère que tu me le dises maintenant. Je te jure, cette fois je comprendrais. Bon d’accord je ne te garantie pas que ça me fera bondir de joie, c’est même sûr de l’inverse, mais ce n’est pas une situation facile et… enfin je suppose que ça nous fait peur à tous les deux… » Lui dit-il, lui avouant ainsi que lui non plus n’était pas si serein dans cette décision. Mais il savait parfaitement ce qu’il voulait malgré tout : lui.

Pensif, ce fut au bout de quelques instants qu’Harry reprit la parole. La phrase qu’il lui dit alors lui arracha un soupir non pas d’exaspération, mais parce qu’il savait pertinemment qu’il avait raison au fond.

« Tu sais, s’il faut te convaincre à nouveau… » Lui dit-il dans une légère plaisanterie, malgré que le cœur n’y était pas réellement.

Poussant un nouveau soupir cette fois à peine audible, Draco se redressa et passa une main dans ses cheveux blonds ébouriffés qui ne lui enlevaient pourtant rien de son élégance naturelle. Remontant la couverture sur lui tandis qu’il commençait peu à peu à avoir froid, la chaleur torride qui s’était emparée de lui grâce à Harry l’abandonnant au fur et à mesure que leur acte charnel était terminé. Fixant le lit d’un œil vide, il réfléchissait tant et plus avant de lui dire d’une voix calme malgré son inquiétude qu’il ne parte à nouveau loin de lui :

« Tu te souviens de ce jour où on a volé au-dessus du lac ? Tu m’as dit que tu ne supportais plus que tout le monde décide pour toi, que tu aimerais pour une fois vivre ta vie comme tu l’entends sans avoir à craindre sans cesse que l’on t’impose de nouvelles choses à cause de Tu-Sais-Qui. Et bien pour moi c’est pareil. Ce masque que j’ai et dont toi comme Blaise m’avez si souvent reproché d’avoir, et bien c’est ce que l’on m’ordonne de mettre tous les jours. Je dois être le plus parfait des fils parfaits, je dois porter sur mon épaule le prestige de mon nom, prouver que je peux être un bon héritier, mais moi, la personne que je suis réellement, tu n’as pu la voir que lorsque nous étions ensemble là-haut et que j’ai commencé à baisser les armes devant toi. Samedi dernier, comme ce soir encore avec ce jeu et ce qui s’en est suivi. Là tu as vu qui j’étais réellement, et si j’ai toujours eu peur d’être moi-même, avec toi j’ai l’impression que ça devient possible. Je n’ai plus peur de ton regard.
Tout ce que je veux te dire, c’est que moi non plus je ne supporte plus d’être un pantin, même si je n’ai pas le choix. Tout ce que je demande, c’est de pouvoir faire pour une fois dans ma vie la seule chose que je désire, qu’importe si elle va à l’encontre de mes enseignements. »
Lui dit-il.

Tournant le visage vers lui, il reprit en replongeant son regard dans le sien :

« Je sais que ce serait loin d’être simple, mais je sais aussi que j’en ai malgré tout envie. Je ne veux pas passer à côté d’une histoire possible, surtout si je sais que toi aussi tu le désires. Alors peut-être que nous ne pourrons pas être comme tout le monde, peut-être que je ne pourrais pas te prendre par la main, et certainement-même devrais-je continuer de prétendre que je te déteste. Mais aussi dur et aussi écœurant que ce soit, si c’est la seule manière pour moi de pouvoir malgré tout être avec toi alors oui, je préfère mentir. Même à ma famille. Et puis au pire on peut toujours essayer et voir ce que ça donne, non ? » Lui demanda-t-il, non sans appréhension.

Se retournant pour lui faire un peu mieux face, il déposa sa main sur la sienne et repris :

« On peut tout arrêter là si tu ne veux pas que ça se passe comme ça. Je ne veux pas te forcer à faire quoi que ce soit, parce que je sais personnellement que seul Blaise serait au courant, mais personne de plus. Pas parce que j’ai honte, mais parce qu’il faut voir la situation dans sa globalité et les problèmes que cela peut nous poser, pour toi comme pour ma famille. Je te laisse seul maître pour cette décision, car pour moi le choix et déjà fait. » Lui dit-il, déposant un baiser à la commissure de ses lèvres pour lui montrer tactilement ce que lui voulait véritablement.


Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 244
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Poudlard, Gryffondor

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Mêlé
Baguette Magique: Bois de Houx, Plume de Phoenix
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Harry J. Potter
Gryffondor
MessageSujet: Re: Tainted Love [Draco - Harry]   Dim 17 Mar - 22:27


Harry s'était attendu à ce genre de réponse mais entre l'imaginer et se l'entendre dire réellement, c'était bien différent. Dans un sens, il comprenait sans l'ombre d'un doute la position de Draco à propos de tout cela, les impératifs qu'il devait respecté et l'image qu'il devait promouvoir. Sauf que d'un autre côté, le brun ne pouvait supporter l'idée du secret, de se cacher, de ne devoir rien dire, de feindre l'indifférence, ou pire la haine et le mépris qu'ils se vouaient d'ordinaire. Tout cela était au dessus de ses forces mais c'était la seule condition pour que leur relation, leur couple puisse naître d'une certaine façon.

Et comme l'avait si bien conclu Draco, la décision lui appartenait puisque pour le blond, les choses étaient très claires. Sauf qu'Harry n'était pas vraiment prêt à se décider comme ça. Oui il voulait Draco plus que tout, mais était-il prêt à supporter les conditions qu'il lui imposait ? Il n'en était pas sur ... Car ça supposait encore de renier qui il était, de se mentir à lui même et autres et à faire ce qu'il voulait dans l'ombre sans jamais pouvoir vivre au grand jour. C'était tellement frustrant d'agir de la sorte, tellement réducteur de ce qu'ils voulaient vraiment !

Alors comment l'accepter ? Comment dire "oui" à Draco et ainsi faire avec ce qu'il lui imposait, encore, subir encore, se soumettre encore à la volonté d'un autre. Intérieurement, c'était un conflit énorme, le chaos qui envahissait la moindre de ses pensées ne cessait de lui retourner le coeur et lui donner la nausée. Que fallait-il faire ? Il n'en savait foutrement rien. Il voulait Draco plus que tout, mais pourrait-il supporter ce qu'il lui imposait ? Le mieux était surement de lui dire ce qu'il ressentait, comme il le ressentait. Après tout, c'était Harry qui avait commencé à dire qu'il fallait être honnête et sincère l'un avec l'autre.

"En fait, je crois pas pouvoir supporter de me cacher. Ni de mentir. Mais en même temps je veux profondément être avec toi. Alors je pense qu'on peut essayer mais je te garantis pas de pouvoir le supporter indéfiniment."


Se blottissant à son tour contre le torse de Draco, glissant sa tête dans son cou, Harry soupira en laissant ses lèvres caresser la chair diaphane et pâle de sa gorge. Il se sentait très mal et très bien en même temps à ce moment précis et il détestait cette sensation ambiguë qui prenait le pas sur toutes pensées rationnelles. Tout le bonheur qu'il avait pu ressentir de leur étreinte s'était dissipé à mesure que les mots tendres mais pourtant tranchants de Draco lui faisait réaliser la difficile réalité.

Ils ne seraient jamais un couple comme un autre, ils ne profiteraient jamais des petites choses de la vie, ils resteraient comme deux hérétiques en période d'Inquisition, à se cacher, à dissimuler leurs sentiments et leur affection au profit de la colère et du ressentiment. Ca lui donnait envie de vomir, la nausée grandissant dans ses tripes alors que l'instant qu'ils partageaient prenait un goût amer d'interdit et surtout d'éphémère. Il ne voulait pas le perdre, c'était trop dur à assumer, alors il ferait ce qu'il voudrait, quitte à être malheureux.

"Je veux qu'on essaye, je veux qu'on se donne une chance que ça marche même s'il faut que je souffre pour cela. Je suis prêt à sacrifier mes principes et mes volontés pour partager tout cela avec toi. J'espère seulement que ça en vaudra la peine ..."


Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 173
Date d'inscription : 21/10/2012

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Aubépine, crin de licorne, 25 cm, relativement souple
Allégeance: Voldemort et les Mangemorts
avatar
Draco Malfoy
Serpentard
MessageSujet: Re: Tainted Love [Draco - Harry]   Ven 22 Mar - 12:40


Blottis contre son torse dont les mouvements s’étaient apaisés au fur et à mesure qu’il avait enfin retrouvé son souffle, il passa son bras autour d’Harry et caressa lentement ses cheveux bruns tout en l’écoutant lui donner son verdict. Silencieux, il ne savait pas réellement s’il devait se sentir rassuré ou non par sa réponse. D’un côté, la perspective qu’il devienne son petit-ami le rendait plus qu’heureux, mais d’un autre côté se demander chaque jour si leur couple tiendrait de part le secret qu’ils partageaient lui faisait peur. Bien entendu, dans n’importe quel couple il y a risque de rupture, c’était d’une évidence aussi claire qu’une potion de vérité, mais devoir se cacher sans cesse, n’avoir pas même la possibilité de lui lancer ces regards qu’ils s’adressaient, ne pas pouvoir l’embrasser devant tout le monde… Si Draco le supporterait, Harry lui avait bien fait comprendre que pour sa part les choses ne seraient pas si évidentes. Et comment le lui reprocher ? Il ne le pouvait pas. Au contraire, il le comprenait entièrement. Mais sa vie s’était toujours résumée au fond à des mensonges perpétuels : se montrer fier, orgueilleux, parfait et insensible… tout ce qu’il n’était pas, il devait pourtant l’incarner au nom de sa famille. Alors un secret de plus ou de moins… Mais à la simple tension qu’il ressentait dans le corps d’Harry, il sentait qu’une épée de Damoclès pendrait sans cesse au-dessus de leur tête.

Continuant de caresser ses cheveux dont le parfum emplissait ses narines et pénétrait ses poumons avec délice, il ferma un instant les yeux lorsqu’il sentit ses douces lèvres charnues embrasser tendrement son cou avant qu’il ne se repose à nouveau contre lui. Lâchant un léger soupir, il ne savait plus réellement quoi faire. Etait-ce une bonne idée, sincèrement ? Oui il avait envie de lui, et un peu plus encore à chaque seconde qui passait, mais à quel prix pour Harry ? Si c’était pour qu’il soit finalement malheureux… cela ne l’intéressait pas.

« Le problème, Harry, ça n’est pas que ça en vaille la peine ou pas. Moi aussi je veux qu’on essaye, et je sais que je serai heureux en étant auprès de toi, car rien qu’en cet instant-même j’ai l’impression d’être dans un autre monde. Un monde duquel je n’ai pas envie de partir… Mais nous sommes deux dans l’histoire, et je ne suis peut-être pas si égoïste qu’on veut bien le croire. Le fait est que oui, je me soucis de toi, et je ne veux pas que pour ce prix-là tu doives souffrir et renoncer à tes principes. Je veux que tu sois toi, c’est tout. » Lui dit-il.

Déposant un doux baiser au sommet de sa tête, il se tut un instant avant de reprendre :

« Ne prenons pas de décisions pour l’instant. Réfléchis, prends ton temps. C’est tout. Parce que tu si tu as des doutes dès le début, je ne pense pas que l’on tienne longtemps comme ça. On souffre déjà assez chacun dans nos vies respectives, et nous ne pourrons jamais nous comporter comme Blaise peut le faire par exemple. Ca n’est pas quelque chose que je t’impose, mais quelque chose qui est inévitable, tu le sais bien. On ne peut pas se permettre de se faire remarquer dans une relation pareille, parce qu’elle ne concerne pas que nos deux personnes, mais bien d’autres. Alors ne me donne aucune réponse pour le moment, je pense que ça vaut mieux. On a tout le temps. » Lui répéta-t-il, sentant son cœur prendre un battement douloureux à ces mots.

Mais pour la première fois, il savait que cette décision était la plus sage qu’il n’ait jamais pu prendre encore auparavant. Il devait arrêter de penser à lui dans cette histoire, il devait penser à Harry car, qu’il veuille l’entendre ou non, si, il l’aimait.

Fermant à nouveau les paupières, il se laissa aller dans cette étreinte. Aucun silence dans le coin, ils semblaient seuls dans cet immense château. Apaisé, il ne put s’empêcher de resserrer légèrement ses bras autour de lui, espérant que cette étreinte ne serait pas la dernière…



Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 244
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Poudlard, Gryffondor

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Mêlé
Baguette Magique: Bois de Houx, Plume de Phoenix
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Harry J. Potter
Gryffondor
MessageSujet: Re: Tainted Love [Draco - Harry]   Dim 24 Mar - 22:03


Il était sage de ne pas se précipiter ! Encore une preuve que cette foutue citrouille avait tout embrouillée en eux, car s'ils n'avaient jamais vu ces souvenirs, ils ne se mettraient pas une pression d'enfer à l'instant même pour réussir un couple qu'ils auraient l'impression de briser si leur motivation et leurs naissants sentiments ne parvenaient pas à le maintenir en vie le temps de se donner une chance. Et Harry qui n'aimait pas être diriger, l'était quoi qu'il advienne car dans leur couple -oui puisqu'à présent c'était comme ça qu'on devrait les désigner- tout avait été organisé minutieusement pour qu'ils n'aient le choix de rien en s'obligeant à tout. C'était plutôt ironique.

Mais Draco avait raison, rien ne servait de décider ce soir le début ou la fin de leur histoire, non car ce soir il devrait simplement profiter d'être ensemble. Blaise les couvriraient suffisamment longtemps pour qu'Harry savoure la demeure de son amant aussi bien que celle, plus profonde et intime, qu'il avait visité auparavant. Alors même si l'ascenseur émotif avait été désagréable, Harry préférait rester dans un état d'esprit positif. Et une idée lui vint imperceptiblement alors qu'un sourire taquin fendait son visage.

"Il me semble qu'on en était à mon tour et je désire prendre une vérité, mon Draco !"


Harry ne voulait pas aborder leur discussion préliminaire. Ils étaient en couple, ils seraient heureux, malheureux, mais au moins, ils seraient à deux et c'était vraiment là le plus important. Il serait bientôt temps d'assumer l'horreur, le déchirement, la honte, que pour l'instant, ce que voulait Harry s'était s'abandonner avec Draco et grappiller les quelques moments de bonheur qu'ils purent savourer l'un avec l'autre.

Alors pour essayer de transmettre à Draco sa volonté de s'évader à nouveau avec lui, Harry relança le jeu en attendant qu'il lui réponde. Une nouvelle vérité, surement plus fine et plus profonde en apprendrait davantage sur lui et ainsi, son blondinet pourrait savoir tout ce qu'il voulait sur l'unique Survivant des Potter. Harry voulait se livrer mentalement à présent qu'il s'était abandonné entre les cuisses du blond un peu plus tôt dans l'après-midi.

Harry roula des hanches pour se blottir davantage contre Draco et enfouir sa frimousse dans sa nuque pour souffler doucement contre sa gorge. C'était sa manière à lui d'amadouer son Draco en se montrant doux et affectueux. Caressant ses cheveux alors qu'ils étaient tout deux repliés l'un contre l'autre, Harry sentit qu'il ne serait bien nulle part ailleurs qu'entre ses bras.

"Alors, j'attends, je suis prêt à te livre mes plus sombres et obscures secrets, Draco Malfoy ! Demande-moi ce que tu veux ... mon Chéri !"


Harry conclut par le plus doux et caressant des mots qu'il aurait pu employé pour désigner Draco, mais surtout celui qui reflétait le plus son état d'esprit et ses sentiments naissants à son égard ! Après tout, lui aussi tombait-il peut être amoureux de son précieux petit dragon ?

Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire




Messages : 173
Date d'inscription : 21/10/2012

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Aubépine, crin de licorne, 25 cm, relativement souple
Allégeance: Voldemort et les Mangemorts
avatar
Draco Malfoy
Serpentard
MessageSujet: Re: Tainted Love [Draco - Harry]   Lun 25 Mar - 9:58


Un léger rire franchit ses lèvres à ses paroles. « Ses plus sombres et obscurs secrets » lui étaient donc accessibles, mais surtout c’était ce surnom qu’il lui avait donné qui avait tout particulièrement attisé son sourire. Non pas moqueur, bien au contraire, mais aussi amusé qu’il adorait l’entendre l’appeler ainsi. Après tout, il y avait un sacré pas entre « la fouine » et « mon chéri », mais bien plus encore c’était tout ce que cette douce attention connotait qui le faisait doucement rêver. Que c’était bon de l’entendre lui dire cela… Alors aussitôt son angoisse de savoir s’il pouvait penser d’eux en tant que « couple » ou non disparu de son esprit, pour laisser place à cette sensation bien plus agréable de se savoir être aimé par celui qu’il aimait en retour. Enfin, peut-être que le mot « amour » était encore prématuré pour Harry, mais concernant Draco ses sentiments étaient devenus clairs et nets dans son esprit. Il ne risquait donc pas d’oublier si vite son nouveau surnom.

Déposant doucement ses lèvres en un aussi doux que léger baiser sur ses lèvres qu’il avait déjà tant de fois cajolées des siennes, Draco le contempla avec tendresse tandis qu’il réfléchissait à cette fameuse question qu’il pourrait lui poser. Se blottissant un peu mieux contre lui pour être au plus proche et en même temps un peu mieux installé contre son corps qui dégageait cette chaleur tellement apaisante et torride à la fois, le blond lui répondit :

« Hmm… Que te demander ? Il y a plein de choses que j’aimerais savoir de toi que je ne sais même plus par où commencer. »

Il y avait ce que les journaux, la Gazette, le Ministère et bien d’autres encore racontaient sur le fameux Harry Potter, mais de cela il s’en fichait. Plus que jamais, il savait que ce qu’il avait pu découvrir de lui était bien plus réel et profond que ce que l’on voulait bien croire. Il y avait le Harry que tous connaissaient, le « Survivant », et il y avait cet Harry plus fougueux, plus rageur et en même temps plus drôle, plus attachant et tellement plus surprenant que ce que l’on voulait bien croire. Ce véritable visage, il le découvrait enfin, et c’était celui-là qu’il désirait connaître encore mieux, et par cœur s’il le pouvait.

La vérité, c’était qu’il n’en avait plus rien à faire de savoir les banalités qui tournaient autour du Gryffondor. Le fait qu’il ait affronté le Lord lui-même à maintes reprises était connu de tous, mais qui savait réellement, en dehors de ses plus proches amis, comment il avait vécu ses combats, comment il avait enduré toutes ces angoisses, où est-ce qu’il avait pu puiser cette force au plus profond de lui-même pour oser défier le plus grand mage noir qui soit dans ce monde ? Cela, nul ne le savait, car personne ne s’y intéressait réellement. Alors Draco se rendait compte que cet Harry-là, celui qu’il avait à cet instant-même sous ses yeux et contre lequel reposait son corps nu qui planait encore sous la joie de leurs ébats, lui était presque inconnu.

Son regard perdu dans le sien sans qu’il ne s’en rende vraiment compte, Draco revint sur Terre, et lui dit d’une voix posée en caressant doucement sa joue si douce et quelques peu plus colorée que la sienne du dos de ses doigts :

« A vrai dire, je crois que je n’ai pas réellement de questions à te poser. J’aimerai juste savoir vraiment qui tu es. Tes plus grandes peurs, tes souffrances mais en même temps tes souhaits et tes désirs les plus chers, ce que tu aimes, ce que tu détestes… Je veux tout savoir de toi, du moins tout ce que tu désireras me confier. Car je veux vraiment savoir qui tu es, Harry Potter. » Lui dit-il, envouté par ses prunelles d’un vert aussi vif et éclatant que l’émeraude.

Baissant un instant les yeux, honteux tandis qu’il réalisait qu’il s’était bien trop souvent comporté comme le chef d’un troupeau de moutons de Panurge, Draco lâcha un léger soupir et lui avoua :

« J’ai été stupide. Je ne t’ai jamais vu tel que tu étais vraiment. La jalousie m’aveuglait, c’est ça la vérité. Je n’ai jamais cherché à te comprendre auparavant, car tout ce que je voyais de toi c’était que tu avais toute la reconnaissance et la célébrité que j’envie tellement, sans n’avoir eu aucun effort à faire pour la mériter. Je me fichais de la souffrance que tu avais enduré pour cela, et du fait que tu n’ais rien désiré vivre à cause de Tu-Sais-Qui. Tout ce qui me rendait malade, c’était que tu étais célèbre et adulé, que partout où tu marches tout le monde se retourne à ton passage en te regardant avec des yeux écarquillés parce que tu es le fameux Survivant qui a affronté le Seigneur des Ténèbres. Mais je l’avoue, je ne me suis jamais demandé si tu pouvais mal le vivre ou pas, et je sais au fond aujourd’hui que tu caches bien plus de choses que l’on ne peut le croire. C’est ça que j’ai envie de découvrir. Ce qu’il y a réellement, là-dedans. » Lui dit-il, en posant sa main sur son torse d’où il pouvait sentir battre le cœur du brun.

« Dis-moi ce qu’il y a réellement à l’intérieur de ta carapace. Car je suis sûr que je ne suis pas le seul à cacher ce que je suis… » Lui dit-il avec douceur pour ne pas le brusquer, et pour lui prouver qu’il pouvait réellement lui faire confiance.




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tainted Love [Draco - Harry]   



 

Tainted Love [Draco - Harry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1




 Sujets similaires

-
» Max Raabe: Gelsenkirchener Barock
» Dimitri Pavlova - Tainted Love
» arai tasuku ✦ tainted love
» Let Love Lead The Way [PV]
» Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Match the Power :: Poudlard :: Sous-Sol :: Salle Comune des Serpentards :: Dortoir des Garçons-




Ihatsuimg src="http://i10.servimg.com/u/f10/17/97/51/36/210.jpg">