AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 


 

Blaise Zabini - Elève de Serpentard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Auteur
Message
Messages : 72
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Salle Commune de Serpentard

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Pur
Baguette Magique: Bois de Palmier Phoenix, Plume d
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Blaise Zabini
Serpentard
MessageSujet: Blaise Zabini - Elève de Serpentard   Dim 23 Sep - 20:11

Blaise Zabini





Votre Personnage

Nom : Zabini
Prénoms : Blaise
Âge : 14 ans
Date de naissance : 25 Septembre 1980
Nationalité : Jamaïcaine
Lieu de Naissance : Kingston, Jamaïque
Statut du Sang : Sang pur
Identité du Sorcier

Baguette magique: Bois de Palmier Phoenix, plume d'Hippogriffe, 23 cm, rigide (Blaise a hérité cette baguette fabriqué en Jamaïque, de son défunt père).
Particularité: Il est issu d'une des sept tribus fondatrices de la magie en Jamaïque et a suivi les enseignements unique des différentes familles des pleines des Blue Moutains.
Maison à Poudlard et Année d'Etude: Serpentard - 4ème Année
Notes aux BUSEs

(à remplir uniquement pour les élèves ayant passé la cinquième année)
Métamorphose :
Potions :
Défenses Contre les Forces du Mal :
Sortilèges :
Astronomie :
Botanique :
Histoire de la Magie :
Matière Optionnelle 1 :
Matière Optionnelle 2 :
Notes aux ASPICs

(Précisez l’intitulé des matières uniquement pour les 6ème et 7ème années)
Matière 1 :
Matière 2 :
Matière 3 :
Matière 4 :
Matière 5 :
Etc… :
Physique

Blaise Zabini tienait de son père sa délicieuse peau chocolat aux reflets caramels. Ses cheveux frisottants et foncés, il les portait en tresses plaquées ou, selon les occasions et sa motivation, en une touffe anarchique dans laquelle il ne fallait pas essayer de passer un peigne.

Ses prunelles noisettes tiraient vers le vert lorsque les rayons du soleil pénétraient ses iris. Malgré son ascendance métissée, son nez épaté restait fin. Ses lèvres charnues étaient délicatement ourlées, dévoilant une rangée de dents étincelantes et une langue rosée qu'il ne pouvait s'empêcher de sortir à tout va. Il portait un bouc compliqué qu'il rase avec soin, ce qui lui donnait un charme exotique.

Lorsqu'il ne portait pas l'uniforme de l'école, Blaise aimait revêtir une simple chemise et un pantalon en cuir de dragon. Une paire de bottes et il pouvait grimper sur son balais et découvrir le monde. Il était intéressant de noter que Blaise possédait un tatouage magique qui changeait de forme et de couleur au gré de ses envies et de ses humeurs. Il existait néanmoins peu de personnes qui peuvent se vanter de l'avoir vu.

Le corps de Blaise, sculpté par le sport depuis sa plus tendre enfance, était grand et massif en restant élancé. Son cou fin soulignait un port de tête noble mais définitivement éloigné du classique maintien aristocratique des gens de sa lignée. Ses épaules carrées laissaient saillir deux clavicules souvent brisées par des cognards. Son torse se dessinait autour de deux pectoraux fermes et d'un ventre plat.

Ses fesses rebondies rehaussaient une chute de rein cambré, don précieux de son métissage. Comme il était aisé de le deviner, Blaise avait également hérité des mensurations sympathiques de sa race et n'avait donc point à rougir sous la douche dans les vestiaires après l'entrainement.

Blaise dégageait une aura charismatique mais beaucoup plus chaleureuse qu'on aurait pu s'y attendre au vue de sa naissance. Il provoquait souvent un sentiment de confiance envers les personnes qui l'entouraient et n'avait aucun mal à obtenir ce qu'il voulait -ou ceux qu'il voulait- d'un clin d'oeil aguicheur.
Caractère

Blaise était un personnage plutôt atypique qui différait des sorciers de son rang par bien des aspects. Il était avant tout, un franc déconneur qui n'avait peur de rien. Il ne se pliait à aucune convention sociale et faisait globalement ce qu'il voulait quand il le voulait. Néanmoins, il avait la valeur des choses et savait ce que représentaient ses actes et ses biens.

Altruiste, il était toujours prêt à aider son prochain, même s'il s'illustrait parfaitement dans son rôle de Serpentard en soutenant sa maison au profit des autres. Il n'entretenait guère de rivalités, préférant s'entendre avec la majorité bien qu'il n'accordait sa confiance qu'à un petit nombre de personnes.

Son histoire difficile l'avait fait grandir plus vite que ses camarades et il était très mature pour son âge. Malgré son comportement léger et son attitude détachée, Blaise était de bons conseils dans les situations difficiles. Son sens de l'humour vaseux n'était plus à promouvoir et son côté folasse refoulé amuse beaucoup ses amies qui voyait en lui le confident idéal.

Malgré ses préférences, Blaise était un garçon viril qui accordait beaucoup d'importance aux démonstrations de force. Il était adepte des jeux entre mecs, comme les bras de fer et tout autres défis pouvant prouver sa supériorité physique sur son adversaire.

Bien qu'il ait eu un précepteur étant enfant, il restait un élève feignant au potentiel intéressant mais qui ne se foulait que pour réussir ses examens -et encore. Il n'avait pas d'ambitions particulière pour l'avenir bien que ses qualités de médiateur feraient de lui un excellent magistrat, carrière à laquelle il s'était désignée.

En amour comme en amitié, Blaise donnait sans compter mais il était difficile de réobtenir ses faveurs si l'on l'avait trahi. Rancunier et boudeur, Blaise pouvait parfois se montrer très drôle sans le vouloir, particulièrement lorsqu'il faisait sa spéciale moue d’apitoiement.

Loyal et généreux, il faisait tout de même mieux avoir Blaise dans son camps car il pouvait se montrer particulièrement sournois. Alter ego Serpentard des jumeaux Weasley, Blaise était toujours prêt à faire des plaisanteries -de bons ou mauvais gouts- à ceux qui l'entouraient.

Histoire

Blaise naquit dans le Manoir Zabini que sa mère, Noémie Zabini, célèbre mannequin continua d'habiter même après le décès de son premier mari. Il n'avait ni frère ni soeur et avait perdu son père tragiquement à l'âge de deux ans.

Elevé majoritairement par ses grands parents Zabini, Octave et Maryse, descendant d'une des sept tribus fondatrices de l'île de la Jamaïque, lorsque sa mère partait pour les podium de France ou d'Italie, il suivit une éducation de sang pur teinté de la marginalité propre à cette famille d'origine jamaïcaine et les enseignements de la magie unique de cette île.

Il a montré dès son plus jeune âge des aptitudes pour le vol à balais mais il excellait particulièrement en histoire de la magie, matière qu'il avouait rarement affectionnée bien qu'il éprouvait une excitation certaine à découvrir la vie de ses aïeux.

Il est rentré à Poudlard avec Draco et Pansy pour être réparti à Serpentard. Il n'avait pas d'apriori sur les maisons, mais sachant que son père était allé chez les vert et argent, son coeur penchait pour la maison du Fourchelang. Il se montra rapidement doué pour toute sorte de matières, même les plus inattendues et trouva un intérêt tout particulier à l'étude des runes.

Il a découvert en troisième année son attirance pour les garçons. Il a eu plusieurs aventures, toujours sans lendemain et principalement avec des curieux qui se cherchaient encore.

Il aimait plaisanter de ses préférences en taquinant Draco, faisant mine de chercher à le séduire, mais le métis semblait immunisé aux charmes du blondinet. Fait exceptionnel, il semblait être le seul dans tout Poudlard dans ce cas ...

Sa famille n'avait jamais pris position pour ou contre le Seigneur des Ténèbres bien qu'il soit issu par sa mère comme par son père, de famille de sang pur. Dans la continuité, Blaise refusait de prendre parti, peu désireux de choisir son camp. Opportuniste dans l'âme, il préférait rester neutre. Et il n'était pas naïf, s'il souhaitait réellement devenir avocat dans l'avenir, son attitude pendant la guerre sera déterminante.

Blaise n'était pas du genre à plaindre les gens pour leurs actions et leurs choix. On récolte ce que l'on sème ...
Test RP

Le sifflet de la fin du match retentit et déjà, Blaise fondait en piquer vers le sol et atterrit près de l'équipe au complet. Draco avait attrapé le vif et le tenait toujours serré au creux de son poing quand Blaise lui envoya un accolade un peu bourru pour le féliciter. Un autre match gagné par les Serpentards et déjà la foule les acclamaient comme des héros.

Blaise saluait le public, le torse bombé de fierté en paradant autour du terrain. Ce soir, la fête battrait son plein chez les vert et argent, et Blaise pourrait célébrer ses cinq buts marqués en buvant une bonne Bièreaubeurre avant de se trémousser sur la nouvelle chanson des Bizarr Sisters.

Mais avant les réjouissances, la longue et lancinante épreuve des célébrations virils dans les vestiaires. Une torture pour Blaise qui attendait généralement que la majorité de l'équipe ait quitté les douches avant de venir se savonner. Quelques minutes de plus à supporter son odeur fétide d'après match en rangeant innocemment les balais et il pourrait enfin se prélasser sous le jet brûlant des douches pour délasser ses muscles douloureux.

Le métis s'affaira en essayant de ne pas trop lever les bras jusqu'à ce qu'il aperçoive quatre ou cinq silhouettes se diriger vers le château bras dessus bras dessous. Bien, pas de tête blonde à l'horizon, Draco devait surement l'attendre. Aussi, Blaise se rendit à l'intérieur des vestiaires en lâchant son habituelle excuse pour son retard. Dans le coin sur les bancs, Crabbe et Goyle terminaient de se rhabiller et en étant honnête, ce n'était surement pas face à leurs bourrelets que le métis serait tenté.

Draco finissait de s'occuper de ses cheveux à grand renfort de gomina aussi, Blaise en profita pour attraper sa serviette et un flacon de gel douche avant de retirer sa tenue de Quidditch et de se diriger, nu, vers les douches. Il se savonna promptement, faisant mousser le liquide au parfum musqué sur son torse, son dos et ses membres.

Puis il coupa le robinet pour s’enrouler dans une serviette moelleuse. Il se rendit enfin dans les vestiaires en constatant que seul Draco était encore présent. Le métis lui aurait bien dit de ne pas l'attendre mais un peu de compagnie ne lui déplaisait pas, surtout qu'il semblait bien être le seul humain de cette foutue école à ne pas défaillir devant le blondinet.

Blaise fourragea dans son casier pour extirper son uniforme froissé et le revêtit avant de s'ébrouer pour dissiper les gouttelettes pendues à ses tresses. D'ailleurs, le métis commençait à en avoir assez de ses cheveux plaqués au crâne. Il allait surement bientôt craquer et arracher ses petits élastiques pour libérer sa crinière, s'attirant par la même les foudres de Pansy qui lui ferait surement payer ce sacrilège à la prochaine réunion-tresses.

Le métis bourra ses vêtements sales dans le sac placé à cet effet dans les vestiaires et attrapa sa baguette avant de faire signe à Draco qu'il était fin prêt. Quand ils arriveraient dans la salle commune, la fête aurait sans doute déjà commencée. Blaise se réjouissait d'avance à l'idée de boire un coup et peut être se trouver un compagnon pour la nuit. Être joueur de Quidditch avait indéniablement ses avantages.

Il plaisanta un peu avec son ami blond en arpentant le chemin à travers le parc, déblatérant à volonté sur les actions fortes du match. La nuit tombait déjà quand ils atteignirent la grande porte. Blaise s'engouffra le premier dans le couloir et se dirigea sans réfléchir vers les cachots. Suivi par Draco qui se vantait toujours de la magnifique figure grâce à laquelle il avait pu attraper le vif d'or, il passa devant le couloir menant à la salle de potion et le cachot de Snape.

Le métis se trouva bientôt face à la tapisserie et prononça le mot de passe avant de pénétrer dans la salle commune, le blond sur ses talons. A l’intérieur, la lumière tamisée par les torches aux lueurs émeraude luisaient sur les murs aux pierres nues. Le feu dans l’âtre avait été teint en vert et partout sur les murs s’étendaient de longues banderoles argent représentant un serpent rampant un vif d’or dans la gueule.

Comme d’habitude, la déco était réussi. Le métis pouvait faire confiance aux filles de sa maison pour transformer n’importe quel bouiboui en salle de bal. Dans le fond, sur les tables d’ordinaire recouvertes des parchemins des élèves révisant leurs BUSES, étaient alignées des bouteilles de verre remplies de liquides suaves en provenance direct de Pré-au-Lard.

Une foule en délire se tenait au cœur de la pièce, les canapés et les banquettes ayant été repoussé contre les murs pour aménager une piste de danse. La musique s’échappait doucement d’un vieux chapeau ensorcelé et bientôt le volume sonore augmenterait pour pousser les corps euphoriques des Serpentards à danser les uns contre les autres.

En voyant arriver les deux derniers membres de l’équipe, une salve d’applaudissements s’éleva des élèves en vert et argent et Blaise salua son public en imitant Draco, reproduisant ses mimiques et ses gestes avec une telle perfection qu’il reçut une claque derrière la tête et qu’un éclat de rire général s’échappa de l’assistance.

Acclamé par la foule -il était quand même le poursuiveur ayant marqué le plus de points de ce match !- Blaise se faufila jusqu’au bar de fortune pour se servir un verre. Dès que le liquide sirupeux eut rempli le gobelet, le métis le leva au ciel et s’exclama :

« A Serpentard ! »

Tout le monde reprit son toast et Blaise adressa un clin d’œil à Draco avant de descendre d’une gorgée le contenu de son verre. Le nectar tapissait sa gorge en gagnant son estomac et il savoura la sensation délicieuse qui s’emparait progressivement de ses neurones.

Quelqu’un profita de cet instant pour monter la musique et déjà des couples s’élançaient sur la piste. Blaise s’accouda à une table en regardant Draco accompagné de Daphné se mettre à danser et plus loin, Pansy, dans la même attitude, observant d’un regard langoureux, l’une des charmantes demoiselles qui satisferait volontiers ses envies.

Le métis rit plus pour lui-même et se servit deux autres verres avant de remarquer qu’en face de lui, sous une pancarte le représentant sur son balais, se tenait un blond assez trapu qui devait être en cinquième année. Le garçon ne le lâchait pas des yeux et Blaise fit mine de vérifier derrière lui s’il était vraiment le centre de l’attention du blond.

Enhardis par l’alcool coulant dans ses veines, Blaise traversa la pièce pour rejoindre le garçon et engager la conversation. Apparemment, le blond s’appelait Vermillion Avery -Pansy l‘aurait surement frappé pour ne pas connaitre tous les gens de sa maison, mais Blaise n‘avait pas la mémoire des noms. Et en plus de posséder un prénom fort sympathique, il avait une paire de lèvres rosées appétissantes et un sourire resplendissant.

Au bout de quelques minutes à discuter de sujets banales, Blaise entraina Vermillion sur la piste de danse, glissant déjà un bras autour de sa taille. Voyant que le blond ne protestait pas, venant même se coller un peu plus à lui, le métis sourit avant de se mettre à onduler sur la musique.

Il se laissait envahir par les accords de guitare et les impactes de caisse claire guidaient ses pas. Les paupières closes, il bougeait en rythme en face de Vermillion qui se montrait particulièrement aguicheur pour un cinquième année.

A mesure que la musique s’adoucissait, se muant en un slow lancinant, Blaise se rapprochait de Vermillion, ralentissant ses mouvements pour se contenter de croiser les bras dans le bas de son dos. Contre lui, le blond remuait à peine, se déhanchant sobrement en osmose avec le métis.

Lorsque la chanson toucha à sa fin, Blaise ne se décolla pas de son blond et attendit la prochaine en espérant de toutes ses forces entendre une musique plus langoureuse et sensuelle, une mélopée venue des îles sur laquelle il pourrait faire preuve de ses talents de danseur. Il fut miraculeusement exhaussé - d’accord, il se promit de remercier Pansy qui avait sortit sa baguette pour sélectionner une mélodie de circonstance.

Les premières notes d’une guitare sèche et d’un jumbe résonnèrent, à son oreille, intenses et envoutantes, et le timide slow avec Vermillion se transforma en un corps à corps fiévreux. Blaise avait glissé son genou entre les cuisses du blond et se déhanchait sur la musique exotique, son front pratiquement collé à celui de Vermillion qui avait croiser ses mains autour de son cou.

Le métis laissa le rythme entrainant de la mélodie dominé son corps et ses muscles n’obéirent bientôt qu’à cette sorte de fièvre qui l’envahissait lorsque, après quelques verres, quelqu’un venait à mettre une chanson de reggae. Contre lui, le torse de Vermillion pulsait au rythme des battements de son cœur. Le souffle erratique, Blaise profita d’un couplet particulièrement sensuel pour ravir les lèvres du blond avec douceur.

Ils restèrent ainsi quelques instants avant que Blaise n’entrouvre les lèvres pour gouter à la langue de son blond. La chanson était finie, et le rock endiablé qui lui succéda ne troubla pas les deux garçons qui semblaient hors du temps.

Lorsque le métis entrouvrit les paupières pour savourer la vision idyllique de Vermillion perdu à ses caresses, il l’enlaça plus fort avant de mettre fin à leur étreinte. Dans un sourire lubrique, il se pencha à son oreille pour murmure une phrase imperceptible, lui indiquant le dortoir d’un signe de tête.

Le blond rougit, surement à cause de l’alcool et peut être de la danse avant de hocher frénétiquement la tête. Blaise glissa sa paume dans celle de Vermillion et l’entraina à travers la foule, en direction de l’escalier menant aux dortoirs.

Il jeta un dernier regard à la salle alors que le blond grimpait déjà le colimaçon et répondit au signe de main de Draco qui lui enjoignait de bien s’amuser. Blase avala quatre à quatre les marches avant de rejoindre son dortoir où l’attendait déjà Vermillion, avachit sur son lit la chemise entrouverte.

Indéniablement, être joueur de Quidditch avait ses avantages
Hors RP

Prénom : Sophie (YURK)
Pseudo : Yuki Shuhime
Âge : 20 ans (T_T)
Expérience de RP :
Célébrité de l'Avatar: Darryl Stephens

Comment avez-vous connus le forum : Je l'ai fais o/
Que pensez-vous du forum : Magnifique
Le code du règlement : CODE VALIDE PAR BUBUS
Fiche par ©Yuki Shuhime, ne pas reproduire





 

Blaise Zabini - Elève de Serpentard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1




 Sujets similaires

-
» (F) Zoe Saldana, mère de Blaise Zabini, Camp au choix
» Blaise Zabini
» Fics sur le Web
» Ginny Weasley
» Lavande Brown



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Match the Power :: HRP - Préambule :: Le Choixpeau Magique :: Fiches Validées-




Ihatsuimg src="http://i10.servimg.com/u/f10/17/97/51/36/210.jpg">