AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aller en haut Aller en bas

Partagez | 


 

Michael Corner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Auteur
Message
Messages : 14
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Serdaigle.

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang-Mêlé.
Baguette Magique: 28.9 cm, bois de Laurier et écaille de Dragon Vert Gallois.
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Michael Corner
Serdaigle
MessageSujet: Michael Corner.   Mar 6 Nov - 15:39

Michael Corner




Votre Personnage

Nom : Corner
Prénoms : Michael
Âge : 14 ans.
Date de naissance : 8 mai 1980
Nationalité : Britannique.
Lieu de Naissance : Hopital Ste-Mangouste.
Statut du Sang : Sang-Mêlé.
Identité du Sorcier

Baguette magique: 28.9 cm, en bois de Laurier et contenant une écaille de Dragon Vert Gallois.
Particularités: Allergique au Pollen, il s'enrhume facilement lorsque le printemps arrive. C'est une véritable plaie qui le force à se procurer de la Pimentine très souvent afin de ne pas être gêné dans son quotidien, notamment lors de ses entraînements au Quidditch.

Michael est aussi légèrement claustrophobe. Il n'est cependant pas directement effrayé par les lieux confinés tels que les petites pièces ou bien les cagibis mais il craint ce qu'il pourrait lui arriver s'il devait être coincé à l'intérieur et ainsi manquer d'air. Bien souvent, il tente de garder son calme mais si on devait l'y enfermer, il sombrerait à la frustration et à la peur à long terme.

Maison fréquentée à Poudlard: Serdaigle.
Physique

Des cheveux bruns, des yeux bleus... Michael ressemble beaucoup à son père dont il a hérité les yeux et la couleur de cheveux. Il n'y a pas grand chose qu'il détient de sa mère contrairement à Tom son aîné. Il n'est généralement pas très souriant sauf quand il est en compagnie de personnes qu'il apprécie beaucoup et qui l'amuse. Généralement, on peut avoir l'impression que ce garçon est froid et jamais satisfait de la vie. On lit un certain pessimiste parfois sur son regard et même de l'ennui. Certains seraient alors mal à l'aise et auraient l'impression de le déranger alors que ce n'est qu'une illusion de son regard.

Quand il est anxieux, colérique ou gêné, il peut s'engouffrer dans une sorte de couverture où ses yeux deviennent perçants et où il perd toute expression faciale du visage pour se camoufler dans une neutralité qu'il parvient facilement à gérer. Pourtant, il n'est pas bien difficile de le faire sourire ou de le dynamiser un peu, il suffit de toucher dans ses intérêts et de l'intéresser. Il se montre distant qu'avec les personnes qui ne cherche pas spécialement à le connaître et dans ces cas-là, il ne vous adressera qu'un regard qui pourra sembler dire que vous le dérangez alors que c'est tout simplement une sorte de gêne.

Dans l'ensemble, il est un garçon assez grand du haut de son mètre soixante seize et plutôt fin. ce sont surtout les vêtements qui lui donnent cet aspect mince, cachant ainsi les muscles qu'il a pu se forger en faisant régulièrement du sport. Il n'a rien de bien spécial, c'est un jeune homme banal comme on pourrait en trouver dans tout le château. Certaines filles pourraient néanmoins le trouver mignon et d'autres pas assez bien bâti. Et quand il s'agit de séduire une fille, Michael ne compte pas seulement sur son intelligence et sa lucidité mais aussi sur ce côté mignon qui peut plaire. Il est conscient de ses atouts et de ses défauts et comme tout garçon souhaitant faire la cour à une fille.

Côté vestimentaire, il aborde fréquemment sa robe de sorcier en compagnie de l'emblème de Serdaigle qu'il porte avec fierté. Il lui arrive d'enfiler ses vêtements normaux que sa mère lui a acheté mais il le fait que lorsqu'il n'a pas cours et qu'il peut alors se décontracter un peu plus. Il est vrai que Michael n'aime pas l'encombrement et a tendance à chercher une solution pour trouver son propre confort. Et quand il n'aime pas l'odeur livresque de la bibliothèque, il s'en va trouver refuge dehors sous un soleil réconfortant et lui permettant d'éclairer sa peau qui ne reste alors jamais pâle à cause de son renfermement.
Caractère

Michael est comme la plupart des élèves de sa maison ; il a un côté studieux qu'il ne manque de ressortir la plupart du temps que ce soit en restant seul dans son lit pour faire ses devoirs ou bien en se rendant à la bibliothèque pour se renseigner. Il est quelqu'un qu'on peut qualifier d'intelligent bien que l'intelligence n'ait pas de définition propre. Il est du genre à travailler pour enrichir son bulletin de bonnes notes et parfois même pour sa curiosité qui peut s'éveiller à tout moment dans certains domaines. Il n'est bien sûr pas parfait et il lui arrive de sélectionner des matières qu'il considère comme « prioritaires » aux autres matières qu'il finira tout de même par étudier bien entendu, mais moins en profondeur.

Le jeune garçon connait parfaitement bien les rayons de la bibliothèque pour y avoir passé le plus clair de son temps en compagnie de son meilleur ami Terry mais si on devait déterminer lequel des deux était le plus sérieux et le plus attaché au savoir, il y aurait de fortes chances que ce soit Terry qui remporte la manche. La raison en est simple ; Michael a d'autres loisirs que de lire, écrire ou dessiner même si cela fait parti de son quotidien et qu'il n'est pas prêt de se séparer de ces activités créatrices. Ce qui l'attire fortement, c'est le sport magique qui plait à bon nombre de sorciers ; le Quidditch. Depuis son enfance, il a participé a beaucoup de matchs en compagnie de sa famille donc il a apprit à aimer ce sport jusqu'à désirer faire parti d'une équipe à Poudlard. Voler sur un balai lui procure une sensation de liberté et d'indépendance qu'il ne retrouve pas si souvent entre les murs carrées du château et la présence un peu étouffante de ses parents. Surtout sa mère qu'il trouve trop mère poule à son goût et qui a le don de l'agacer sur les bords dans ses lettres où se lisent une totale inquiétude. Michael n'aime pas qu'on le prenne pour un enfant ou pour un idiot. Il attend avec impatience ses dix-sept ans où il serait considéré comme un adulte et capable d'agir de lui-même sans être influencé par son entourage. Il n'aime pas être influencé, ni exécuter les ordres qu'on pourrait lui lancer sèchement et pourtant, il finit par le faire. Parce qu'au fond, Michael est facilement perturbable surtout quand il ne contrôle pas la situation et son calme habituel peut vite s'effondrer pour laisser place à de la frustration ou même de l'agacement. Il finit donc par demander conseil et soutien auprès de ses véritables amis qui ne moqueraient évidemment pas de ses troubles.

Au final, il exécute ces conseils parce qu'il n'a aucune autre alternative et agit comme il n'aimerait pas le faire. Pour cette raison, il est en recherche constante d'indépendance mais il semble avoir des difficultés à l'obtenir. Et puis, il se sait dépendant de ses études qui sont la clé de son avenir qu'il chérit autant que ses compères de Serdaigle. Un bon poste au Ministère, être cadre et pouvoir subvenir aux besoins de sa famille... voilà ce qu'il aimerait. Si on devait évoquer un autre trait de caractère de ce garçon, il faudrait évoquer le fait qu'il peut devenir facilement jaloux. Cela peut être une légère jalousie comme n'importe qui pourrait le sentir mais cela peut devenir aussi plus intense. Il ne supporte déjà pas de perdre et à chaque fois qu'il perd, il se sent si amer et jaloux des vainqueurs qu'il préfère les critiquer pour ne pas se sentir idiot d'avoir perdu. Bien sur, il finira toujours par culpabiliser et c'est encore auprès de Terry qu'il retrouvera son calme et qu'il saura prendre du recul. Il en est de même lorsqu'il vit une relation amoureuse avec une fille ; il l'a laisse difficilement s'approcher des autres garçons et tient à la voir en ligne de mire assez souvent.
A part cela, il est un garçon sérieux et à l'écoute de ceux qu'il apprécie. Il n'est pas non plus doté d'un grand sang-froid mais dès que l'on touche à ses intérêts, cela peut piquer. Généralement, il préférera fuir les conflits pour ne pas s'attirer des ennuis et enfreindre le règlement mais lorsque cela dépasse ses limites, il ne s'empêchera pas d'entrer au cœur même du litige et de tenter de régler ça d'une manière un peu plus efficace que la discussion. Il faut savoir que Michael peut bien laisser les langues de vipère s'exprimer vicieusement mais qu'au bout d'un moment, il ne se laissera pas faire. Il connait pas mal le sentiment de la rancune et ce n'est certainement pas cela qui manque chez lui.

D'un point de vue extérieur, les élèves diront que Michael est un garçon qui peut paraître distant et qui n'est pas très loquace sauf quand il connait très bien une personne. Sinon, il se contentera de répondre aux questions ou bien de parler de choses futiles et superficielles. C'est aussi un individualiste qui se sent tellement concerné par la compétition des études qu'il a du mal à accepter de vouloir aider un camarade en détresse dans ses devoirs. Quand Terry est présent, il le laissera très souvent s'occuper de cet élève. En revanche, pour reprendre ce qui a été dit précédemment, il n'hésitera pas à apporter son aide à ceux qu'il apprécient réellement. De nature très créative, il est capable de produire des choses étonnantes notamment lorsqu'il est seul parce que la solitude lui procure une atmosphère parfaite pour mieux développer son imagination et sa clairvoyance. En étant en présence des gens, cette fameuse clairvoyance s'avère moins étoffée puisqu'il est distrait par ces personnes qui stimulent son environnement.

Pour terminer cette partie, j'ajouterais qu'il est un poil prétentieux et il a du mal à le cacher surtout s'il est mit en avant ou qu'il a quelque chose que d'autres non pas. Il n'est pas non plus narcissique ni hautain envers les autres mais il sait reconnaître son talent et il n'aime pas tellement le cacher. Il évite de trop le montrer non plus mais il souhaite tout de même qu'on reconnaisse son potentiel.

Histoire

Michael est issu d'une famille de sorciers sang-mêlé qui n'ont jamais ressenti le moindre aversion envers la communauté non-magique. Les Moldus restaient des personnes très étranges à leurs yeux mais les Corner étaient plus poussés par la curiosité de savoir comment ils pouvaient vivre sans magie plutôt que par le dégoût de savoir qu'ils utilisaient des méthodes pitoyables. Il n'y avait jamais eu de pur moldu dans cette famille mais que des sorciers nés-moldus ou bien de sang-mêlé depuis des générations. Dans l'ensemble, c'est plutôt une famille simple qui ne se distingue pas des autres et dont les membres occupent des places plutôt honorables au Ministère. On pourrait prendre exemple sur Adriana Corner, la mère de Michael, qui dirige un des multiples secteurs d'un département ou encore Jordan Corner, le père, qui supervisait plusieurs secteurs en compagnie d'autres superviseurs. Après, il y a des cas isolés dans cette famille comme la tante Nine veuve et qui s'est abaissé à un simple travail d'employée dans une boutique et qui se plaint à longueur de temps d'une rémunération qui ne lui permet pas de s'acheter pleins de vases à la fois pour compléter sa collection de bibelots.

Lorsqu'il fut né, Michael était le cadet de la famille et le nouvel enfant sous les projecteurs en compagnie de son aîné Tom qui avait trois ans de plus que lui. Ce dernier avait toujours été heureux de ne plus être fils unique et il était toujours à la recherche du berceau de son frère pour le regarder et lui parler en demandant à sa mère pourquoi le bébé ne lui répondait pas. Bien souvent, les deux frères étaient gardés par la tante Nine qui pouvait se permettre de les amener dans sa boutique puisque sa patronne était tolérante. Du genre plutôt calme, Michael observait la plupart du temps son grand frère entrain de chercher un nouveau tour à jouer aux clients avant de se faire tancer par la tante. Le plus jeune hésitait à participer à ces bêtises mais généralement, sa candeur enfantine et sa naïveté le poussait à suivre les traces de Tom dans ce qu'il entreprenait.

Fouiner dans les réserves de la boutique et jouer avec des objets de farces et attrapes, qui n'attendaient qu'à être exposés aux rayons, s'avérait être une activité amusante même si dangereuse. Toutefois, à l'âge de cinq ou six ans, on ne mesurait pas le danger. Non, Michael était comme chaque enfant. Il vivait sur un petit nuage et ne se sentait nullement concerné par le vrai environnement. L'économie, l'argent, les factures, les problèmes... il ne connaissait pas. Il savait que son père aimait beaucoup parier sur les matchs de Quidditch et que parfois, il misait de grosses sommes mais jamais on ne lui parlait des éventuelles dettes qu'il devait rétablir. Cela prenait quelques mois avant que les Corner ne remboursent ce qu'il avait perdu et généralement, les dettes se suivaient d'une rentrée d'argent. C'était pile puis face. Quand notre héros n'était pas sous la surveillance de la tante Nine, il parvenait à s'occuper comme il le pouvait et ce grâce à son imagination débordante. Il trouvait de quoi passer le temps en dessinant et en lisant des grimoires pour enfants que l'on trouvait facilement chez Fleury et Botts. On lui avait appris à lire à partir de ses quatre ans et tout cela avait été la conséquence d'un mécanisme de socialisation très simple.

Chaque soir, il avait droit à une histoire racontée par Nine ou bien sa mère et cela l'aidait à s'endormir. Mais aussi, cela avait poussé son envie d'apprendre lui-même à lire et il ne lui avait pas fallu longtemps avant qu'il ne supplie ses parents de lui apprendre à lire et aussi à former les lettres de l'alphabet. Il comptait s'en servir dans ses dessins et il trouvait l'alphabet si joli qu'il s'entraînait à les tracer. A quatre ans, il était certain que ses tracés étaient grotesque mais à cinq/six ans, il commençait déjà à avoir une très jolie écriture. Et puis les inventions telles que les gommes magiques effaceurs s'avéraient bien efficace pour ses grosses tâches d'encre !

Arrivé à son septième anniversaire, il était devenu un garçon bien plus sage que son grand frère et qui s'intéressait à absolument tout. Le mot interrogatif qu'il prononçait le plus souvent, c'était « Pourquoi ? ». Il cherchait à comprendre ce qu'il ne comprenait pas et même si les explications de ses parents étaient trop compliquées pour lui, il persévérait et les poussait à dire les choses plus simplement. A son anniversaire, il avait notamment eut des livres de contes ou des petits romans et également des balais volants pour enfants. En effet, Michael avait beau passer énormément de temps à lire et dessiner, il ne refusait jamais les propositions de Tom comme celles de se balader dehors ou bien d'aller voler sur leurs petits balais qui s'élevaient à deux ou trois mètres au maximum. Cela l'aidait un peu à s'évader de l'ambiance casanière qui devenait rapidement étouffante. Etre dans les airs et se sentir libre donnait franchement l'envie au petit de faire du Quidditch. C'était un sport qu'il adorait beaucoup et il ne manquait jamais de participer aux plus grands match jamais joués par les équipes favorites de sa famille. Il n'y avait que sa mère pour les ralentir lors des achats des tickets. Elle n'aimait pas tellement le sport donc elle ne se gênait pas tellement pour les contraindre dans leur budget. Parfois, ils renonçaient à l'achat de nourriture à grignotter juste pour pouvoir acheter des écharpes et des T-shirts aux couleurs des équipes qu'ils supportaient.


Sa première manifestation magique s'était d'ailleurs produite lors d'un match de Quidditch. Sous l'émotion de voir son équipe gagner, il avait fait exploser des verres d'alcool que ses oncles et tantes avaient tenu entre leurs mains. Ils avaient été légèrement coupé sur le coup mais deux ou trois médicomages qui étaient venus assister au match avaient été volontaires pour les soigner au plus vite. Michael s'en était voulu mais d'un côté, il s'était senti un peu heureux d'avoir pu faire de la magie, même inconsciemment. Ses parents ne cessaient d'utiliser parfaitement leur baguette magique pour faire ce qu'ils voulaient et lui n'avait jamais pu faire la même chose. Il se contentait toujours de leur demander des tours et il les observait pratiquer avec une envie grandissante. Mais ce jour-là, quand il sut qu'il avait été l'origine de ces éclats de verres, il ne fut pas tellement affecté par les reproches de ses parents qui lui avaient hurlé à l'oreille qu'il avait failli rendre la grand-mère aveugle à cause d'un bout de verre qui avait manqué de lui rentrer dans ses yeux.

Tom, de son côté, avait depuis longtemps manifesté ses manifestations magiques et quelques mois plus tard, il rentra à Poudlard après avoir reçu sa lettre d'admission le jour de son onzième anniversaire. Depuis toutes ces années, on avait jamais cessé de leur parler de cette académie qu'avaient fréquenté quasiment tous les membres de la famille Corner. De ce fait, Michael connaissait déjà l'existence du système de répartition des différentes maisons et le nom des différentes matières enseignées. Sa famille était principalement allée à Serdaigle et pour certains, à Poufsouffle. Les trois années qu'il fallut attendre pour Michael lui avaient tout d'abord parues bien longues et pendant toutes les vacances où Tom rentrait enfin à la maison, il s'accrochait à lui et ouvrait tous les manuels scolaires pour les lire même si certaines notions étaient trop complexes pour qu'il puisse comprendre. Tom n'avait cependant pas le droit de faire usage de magie en dehors de l'école et même si l'envie lui prenait de transformer son petit frère en souris quand il lui tapait sur les nerfs avec ses questions. Cette longue patience finit par porter ses fruits et bientôt, Michael reçut aussi la confirmation qu'il était bel et bien un jeune sorcier qui allait approfondir ses connaissances et devenir aussi doué que son frère. Sa lettre arriva dans les environs de juin et lui fournit toute la liste du matériel à se procurer.

Finalement l'école de Poudlard était une merveilleuse expérience que Michael ne pourrait jamais oublier. Il était désormais en quatrième année, face à des évènements inattendus et fantastiques tels que le Tournoi des Trois Sorciers. Aujourd'hui, il était très heureux de compter parmi les disciples de Rowena Serdaigle. Le Choixpeau Magique avait cerné son tempéramment et sa façon d'être, pas si différente de celle de ses cousins et de son frère qui ont finit eux aussi dans la maison des intellectuels. En première année, il avait réussit à se faire une place au sein de sa promo et il y avait fait de belles rencontres. Cela n'avait pas été facile de se repérer dans l'immensité du château et pourtant, les coups de main étaient toujours au rendez-vous grâce aux aînés qui connaissaient les lieux par cœur. A Serdaigle, les gens avaient tendance à être renfermés sur leur propre groupe d'amis, ce n'était pas faux. De plus, la compétition des études se ressentaient trop mais quand il le fallait vraiment, quand la néccessité était vraiment présente, on pouvait déceler des brins de solidarité entre les aigles. Dans l'ensemble, Michael s'en était toujours bien sorti en cours et les bonnes notes s'ajoutaient à son palmarès et c'était toujours avec une fierté qu'il recevait les lettres enthousiastes de ses parents qui le savaient travailleur et sérieux. Bien sur, son frère Tom recevait plus souvent les éloges étant donné son parcours plus avancé et on ne cessait de comparer le plus jeune au plus vieux en espérant qu'ils suivent tous les deux le même chemin de la réussite. D'un côté, le première année espérait devenir comme son frangin mais d'un autre côté, il aurait aimé qu'au fond de lui, on ne le considère pas seulement comme sa copie mais comme une personne qui était capable de prendre son destin en main au lieu de se plier aux espérences de ses géniteurs. Il concevait les mêmes aspirations qu'eux certes, mais il se sentait aussi poussé.

Du côté des relations, il s'était fait plusieurs amis et notamment quelques amis proches. Anthony Goldstein se montra être un excellent camarade et Terry Boot partageait les mêmes passions que lui ; les études, la lecture profonde et même l'écriture. Par contre, il n'était pas tellement tenté par le Quidditch mais Michael avait sû passer outre ce détail. Terry devint alors son meilleur ami et ce jeune homme, bien que timide et souvent discret, était celui à qui il disait tout. Il n'était pas du genre à cacher bien longtemps ses soucis et il trouvait qu'en parler à son meilleur ami l'aidait à lui enlever un poids lourd qui pouvait peser sur son âme. C'était aussi très agréable de lui en parler car il était toujours à son écoute et disposé à lui prodiguer des conseils pour s'en sortir. Ainsi, il avait dût lui demander plusieurs fois comment faire pour se remettre d'une dispute avec des autres connaissances.

Quasiment inséparable, il était rare de les voir se séparer plus d'une journée car les cours finissaient toujours par les rapprocher ou même les activités extra-scolaires comme aller à la bibliothèque ou se détendre un peu au parc. Sa deuxième année se passa également bien même si la Chambre des Secrets l'avait bouleversé comme plus de la moitié du château. Il n'était pas un né-moldu donc il avait toujours su qu'il ne craignait rien mais ce n'était pas le cas de Terry Boot qui aurait pu se faire pétrifier voire même se faire tuer par le monstre du château. A ce qu'on lui avait dit, il s'agissait d'un Basilic et cette supposition était sûrement la bonne. En troisième année, il s'intéressa un peu plus au Quidditch présent à Poudlard. Il avait toujours assisté au match et interrogeait les joueurs sur leurs prestations mais jamais il n'avait pu se proposer comme candidat aux sélections puisqu'il était trop jeunes et que généralement, les capitaines préféraient engager des anciens dans leurs équipes pour leur expérience. Cette troisième année lui parut alors suffisante pour se proposer a n'importe quel poste. Il s'agissait là d'un rêve d'enfant qu'il désirait accomplir au moins une fois dans sa vie. Son grand frère n'avait jamais eu l'occasion d'être choisi et Michael voyait cela comme une opportunité de pouvoir diverger un peu du chemin de son aîné, toujours glorifié par ses parents pour ses résultats excellents en cours. Lors des sélections de Quidditch, Michael donna alors tout son possible pour marquer un maximum de buts et espérer devenir Poursuiveur. Sur le moment, il avait pris une grande confiance en lui et il avait cru bien s'être débrouillé. Seulement le capitaine de l'équipe, qui avait longuement hésité, finit par le recaler en prenant une autre personne qu'il jugea plus qualifiée. Ce refus avait été sujet d'une période de froid entre Michael et certains de ses amis qui avaient été choisis dans l'équipe. Il avait été jaloux et c'était encore une fois auprès de Terry qu'il avait dût trouver un peu de calme et prendre du recul sur la question. Il se promit de retenter sa chance en quatrième année. Tom avait beau dire qu'il était impossible d'être aussi bon dans les études qu'au sport, mais notre héros continuait d'espérer et il ne comptait pas lâcher l'affaire si facilement alors qu'il était passionné de Quidditch, bien plus que son frère. Et il ne fallait pas le cacher ; il avait plutôt un bon égo qui le poussait à penser qu'il était capable de grandes choses.


Test RP

Sujet ~ La Victoire de Serdaigle à un Match de Quidditch.

Michael Corner, quatrième année à Poudlard et Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Serdaigle, était un des garçons le plus heureux du monde ce jour-là. Il venait tout juste de sortir des vestiaires pour ôter sa tenue de sportif et il s'était empressé de rejoindre ses camarades qui avaient quitté l'estrade pour rentrer au château. Ce soir, une fête serait certainement organisée pour le magnifique spectacle de toute à l'heure. Ce fut un très beau match et digne d'être gravé dans la mémoire de chaque bleu et bronze. Aujourd'hui, Serdaigle avait remporté la victoire contre Gryffondor au Quidditch. Le capitaine de l'équipe avait toujours fait un excellent travail en revoyant sans cesse ses stratégies pour les adapter aux faiblesses et aux atouts de l'équipe des lions et tout cela avait porté leurs fruits. Gryffondor était une maison redoutable parce qu'elle contenait de très bons joueurs, notamment Harry Potter qui était réactif et très attentif à son environnement. Michael avait eut du mal à rester près du vif d'or alors que Potter ne cessait de le poursuivre voire de le dépasser pour s'emparer de la petite balle d'or. Ils avaient certes du talent mais aujourd'hui, c'était les aigles qui passaient sous les feux de projection et  personne ne pouvait le contester.

Dans la Grande Salle, le brouhaha général venait surtout des bleus qui habituellement constitutaient une des tables les plus calmes. Les autres se taisaient et certains assumaient la défaite avec honneur alors que d'autres cherchaient la présence éventuelle de triche ou d'injustice lors du match. Cependant, ce n'était que futilités pour Michael puisqu'il se sentait plus important et assez remarqué par les autres. Ce sentiment ne pouvait que le satisfaire et il était conscient que lui et son équipe, avaient fait un merveilleux travail. Il se repassait en tête le moment où il se rapprochait du vif d'or en ayant le cœur battant et en craignant que Potter ne soit à sa poursuite et ne saisisse l'objet avant lui. Il avait un peu plut lors du match donc les conditions météorologiques n'avaient pas été les meilleures mais au final, il s'en était sorti. Il avait certes été congelé de la tête aux pieds pour avoir volé aussi haut par moment mais il avait survécu à cela rien qu'en pensant à faire gagner son équipe. Potter avait de la détermination et de la volonté et c'était ce que Michael avait le plus craint au fond de lui. Parce que lui aussi avait une certaine rage de vaincre quand il le voulait mais chez les lions, c'était beaucoup plus intense et plus flagrant. Pourtant, il l'avait fait et il avait tendu sa main avant de renfermer la clé de la victoire entre ses doigts. Au final, le score avait été de deux cent quarante à cent vingt.

Anthony Goldstein fit une tape amicale à Michael et le félicita du résultat. Ce dernier lui rendit son sourire et entama la dégustation d'une tarte à la mélasse récemment apparue sur la table. Le dîner allait lui permettre de récupérer d'avantage d'énergie et il pourrait discuter de tout cela en compagnie de ses amis. Lorsque dix neuf heures trente arriva, le petit groupe s'éclipsa doucement de la Grande Salle avec la ferme intention de continuer leurs conversations dans leur salle commune dont le décor avait certainement été changé pour honorer cette victoire. Même si tout le monde avait des devoirs et des révisions à prendre en charge, la majorité des Serdaigle savait prendre une pause et s'amuser ne serait-ce qu'une fois tous ensemble. Il y avait bien sur ceux qui n'aimaient pas trop se mêler à la foule et qui resteraient dans leur chambre pour travailler en tentant de trouver le silence mais il s'agissait de purs exceptions. Terry était par exemple partagé entre l'envie de passer une bonne soirée en compagnie de tout le monde et celle de poursuivre sa dissertation de Potions qui était de toute manière à rendre dans deux semaines.

Michael répondit à l'énigme de la statue de pierre qui permettait l'entrée à la salle commune puis il put découvrir le décor mirifique qui l'attendait. Des banderôles étaient suspendues en l'air comme par magie et des paillettes de couleur froides semblaient tomber du plafond alors que déjà plus de la moitié des élèves de la maison se ruait déjà sur les petites confiseries ou de gâteaux et sans oublier les boissons légèrement alcoolisées qui avaient un succès fou auprès des jeunes gens. C'était si rare de voir les élèves aussi soudés et bien s'entendre entre eux alors que d'habitude, la compétition était un des facteurs de la solitude trop pesante sur chaque Serdaigle. Là, aujourd'hui, on aurait cru que les cours n'étaient qu'un lointain souvenir et que seul le Quidditch existait dans ce monde de studieux. Il n'y avait aucun parchemin de cours, aucune plume, aucun manuel scolaire qui traînaient dans le coin et personne n'avait l'idée de discuter de la prochaine leçon de Sortilèges et Enchantements. C'était paradoxal mais tellement bon de changer un peu d'ambiance quelques fois.

Le capitaine de l'équipe se faisait porter par d'autres garçons assez bâti pour le lancer en l'air et le rattraper en hurlant des mots de soutien. Quant à notre petit héros, il se servit un verre de Bièraubeurre ainsi que de brownies au chocolat avant de sourire en observant le spectacle en général. Il prit ensuite part à la rigolade générale où les membres de l'équipe se firent acclamer pour leurs superbes prestations. Oh oui, Michael était un des garçons les plus heureux du monde durant cette folle soirée !
Hors RP

Pseudo : Lilany.
Âge : 17 ans.
Expérience de RP : 5 ans de Rpg.
Célébrité de l'Avatar: Landon Liboiron.

Comment avez-vous connus le forum : Je suis un double compte.Wink
Que pensez-vous du forum : Il est très beau ! Et les admins sont géniaux.
Le code du règlement : VALIDE PAR ALBUS

code by Jess







« Il n'y a d'autre savoir que de savoir qu'on ne sait rien,
mais on ne le sait qu'après avoir tout appris. »
- Maurice Chapelan.


Dernière édition par Michael Corner le Jeu 8 Nov - 13:31, édité 20 fois
Messages : 244
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Poudlard, Gryffondor

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Mêlé
Baguette Magique: Bois de Houx, Plume de Phoenix
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Harry J. Potter
Gryffondor
MessageSujet: Re: Michael Corner.   Mar 6 Nov - 16:20

Bienvenu Corner ! A très vite en rp et bon courage pour ta fiche =D




Messages : 44
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : A la Bibliothèque

Feuille de personnage
Statut du Sang: Né Moldu
Baguette Magique: 37 cm, bois de Poirier, Crin de licorne, souple
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Eddie Carmichael
Serdaigle
MessageSujet: Re: Michael Corner.   Mar 6 Nov - 18:09

Bonsoir et Bienvenue ^^ Bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à demander si t'as besoin d'aide !


Messages : 45
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Statut du Sang: Né-Moldu
Baguette Magique: Bois de cerisier, crin de licorne, 29 cm.
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Terry Boot
Serdaigle
MessageSujet: Re: Michael Corner.   Mer 7 Nov - 22:40

Michael ! Michael ! Michael !

J'aurais bien ramener des Pom-pom girls, mais non ...

En tout cas, je suis heureux que mon meilleur ami soit parmi nous ! Very Happy




Terry Boot
Quatrième Année
Serdaigle
"Il n'existe aucune homme cultivé ; il n'existe que des hommes qui se cultivent"
Messages : 14
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 22
Localisation : Salle commune de Serdaigle.

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang-Mêlé.
Baguette Magique: 28.9 cm, bois de Laurier et écaille de Dragon Vert Gallois.
Allégeance: Neutre, pas de camp défini
avatar
Michael Corner
Serdaigle
MessageSujet: Re: Michael Corner.   Jeu 8 Nov - 13:29

Merci pour cet accueil Smile

Ma fiche est terminée.






« Il n'y a d'autre savoir que de savoir qu'on ne sait rien,
mais on ne le sait qu'après avoir tout appris. »
- Maurice Chapelan.
Messages : 244
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 37
Localisation : Poudlard, Gryffondor

Feuille de personnage
Statut du Sang: Sang Mêlé
Baguette Magique: Bois de Houx, Plume de Phoenix
Allégeance: Dumbledore et l'Ordre du Phoenix
avatar
Harry J. Potter
Gryffondor
MessageSujet: Re: Michael Corner.   Ven 9 Nov - 19:47

Et bien je te valide =D Officiellement bienvenue parmi nous ! J'ai hâte de lire tes premiers rps =3




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Michael Corner.   



 

Michael Corner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1




 Sujets similaires

-
» Michael CORNER
» Michael Jackson est mort...
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Michael Jackson
» De Michael Jackson à la burqa, l'actu de la semaine



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Match the Power :: HRP - Préambule :: Le Choixpeau Magique :: Fiches Validées-




Ihatsuimg src="http://i10.servimg.com/u/f10/17/97/51/36/210.jpg">